Après le vakona et son cadre paradisiaque, sa belle forêt tropicale, ses îles aux lémuriens, et son lac aux crocodiles, on est parti à Manambato, pour faire profiter à Granny G du fameux canal des pangalanes.

P1110081

Depuis Andasibé, la route n'a pas été très longue. Mais la dizaine de kilomètres de piste a été... très secoussante !

Granny G : "c'est pas possible, mais on ne va jamais arriver entiers ! Regarde moi ça, on va casser la voiture !!!!" 

Nous : "mais non ce n'est rien, il y a bien pire... et puis d'ailleurs tiens, on ne le souhaite pas, mais sais-tu que tout voyage à mada doit passer par une-bonne-panne-de-voiture-qu'on-n'est-pas-prêt-d'oublier-de-si-tôt ?!!"

Et blablabla... Bon, ouf, il ne nous est rien arrivé malgré la grosse boue dérapante qu'il y avait par endroit !  On dirait que des éboulements ont été très récemment dégagés ! Finalement, la seule petite histoire on the road qu'on eut c'était au niveau du pont, avant l'arrivée au village ! "on passe ? on passe pas ?" Il avait l'air vraiment tout pourri ! Dans ce genre de situation, on s'arrête toujours pour voir de plus près les passages les plus chauds... on va, on vient, on saute sur le pont, on fait les zouaves dessus, et mesure à l'oeil nu... verdict : pas terrible !   

P1110090 P1110086

Des gosses surgis de nullepart nous confirment : il faut passer dans l'eau du pont !!!

P1110091_1 P1110092 P1110093

Un spectacle... et des spectateurs !!

P1110094

Une fois sur place, on file chez Luiggi. Evidemment, on n'a pas réservé (enfin, si... on a essayé - sérieusement ! - , mais impossible d'avoir du réseau...) ! Donc, évidemment, impossible de nous caser (surtout qu'on n'est pas qu'un couple... surtout que c'était période de vacances...et surtout qu'on comptait rester plusieurs jours week-end inclus !). Chaud chaud chaud !

Aux Accacias, idem ! Full ! Enfin, il resterait un bungalow... mais juste pour ce soir... l'index de la dame parcourt les lignes d'un grand carnet aux feuilles jaunies.. peut-être qu'il y aurait une possibilité mais c'est pas sûr... on finirait dans des bungalows séparés... Granny G s'inquiète... on fait les piteux... on fait les beaux... elle hésite... feuillette et refeuillette le carnet de réservation... et puis finalement, elle nous dégote de la place pour tout le séjour qu'on lui a demandé ! La gentille... la garce... Il est en dessous là, en photo, notre bungalow ! La dame a fait sauter la réservation d'autres personnes qui ont bien ralé une fois arrivés sur place... "ha bon, vous avez réservé ? hooo pas de chance ! Ils n'assurent vraiment pas quand même hein... Nous ? ha si on est bien ! Ca fait plusieurs jours qu'on est là... et rien à leur reprocher !" Dire qu'on aurait pu n'avoir comme solution que de revenir à Tamatave changer tous nos projets ! (mais ça on ne leur a pas dit !)... 

P1110100 P1110178