La veille du départ, les filles ont donc passé la journée chez leurs copines. Tout a été définitivement bouclé à ce moment là. Ca parait incroyable puisqu'il parait que je suis la championne des sacs pas encore faits finis à dix minutes avant de partir (ha bon ?), mais, sérieusement, cette fois, il n'y avait vraiment plus rien à faire la veille. Les valises étaient revenues à leur place, dans les placards, prêtes à être embarquées pour l'aéroport le lendemain.

La matinée du départ s'était passée tranquillement. Mais on bouillonnait quand même avec xavier (pire que des enfants !), trop contents jusque là de la méga surprise qu'on préparait à nos loulous... ils ne se doutaient vraiment de rien ! Au réveil, on leur avait annoncé : "aujourd'hui, une grosse surprise vous attend... mais vous n'en saurez plus que dans l'après midi... pour l'instant, vous aidez à ranger la maison, après, vous vous reposerez, parceque la surprise risque d'être fatigante..." On a eu droit à toutes sortes de questions, bien entendu, mais quand elles ont vu qu'on n'allait rien lacher, et qu'il n'y avait aucun indice perceptible nulle part, ben elles se sont calmées, lol !

DSCN6565 Meva 7 ans et demi, Mirana 5 ans.

Midi, on déjeune comme d'hab' sur la terrasse dehors... puis tout le monde passe à la douche ! Les filles n'y comprennent rien ! "Ce soir, on ne pourra pas se doucher, donc on le fait maintenant ! Et puis comme ça, on sera bien propre pour le maria... oups !" Elles ont sauté au plafond : "on va à un mariage ? on va à un mariage ?" Mdr ! Réponse : "Vous verrez... vous verrez ! Prenez une robe, et quand vous serez prêtes, bouquinez tranquillement dans vos chambres en attendant le signal !" Entre temps, je m'occuppe de Tsiky et me prépare, tandis que Xav commence à sortir en douce toutes les valises sur la terrasse... quand j'enfile mes "grosses godasses de rando de montagne", Tsiky me regarde avec ses plus gros yeux (bridés !) et touche en répétant : "mais c'est quoi ce truc à tes pieds maman ?" Mdr !!! 

Vers 14h30, on sonne le gong du départ. Quand les filles découvrent tout le bazar sur la terrasse, c'est l'excitation général : "mais on va faire quoi avec toutes ces valises ? on part ? on prend l'avion ? mais pour où ?" Réponse : "Héhé ! ou peut-être que c'est un bateau qu'on va prendre ?" Xav s'éclipse un moment et revient avec un taxi (pas d'avion, ni de bateau dans l'immédiat !)... On charge, ferme la maison et c'est parti ! 

"C'est la route pour l'aéroport ! On va prendre l'avion ! Youpiiii !"... Bien entendu, on a gardé le secret de la destination... jusqu'à arrivés à destination !