09 septembre 2011

Mission secrète... ou comment on a failli déménager de pays...

Un peu avant la naissance de Tsiky, début juin, Xav avait été convoqué d'urgence à Paris pour ce j'appelais à l'époque une mission secrète. Deux mots que j'avais glissés dans un post (ici), mais dont je ne pouvais dire grand chose tant le sujet était important !

En fait voilà : après nos deux mois en Australie l'an passé, été 2010, le virus de la bougeotte nous a frappé ! Je crois que j'évoquais pas mal de choses dans ce post "retour choc" qui pourrait faire comprendre un peu le pourquoi du comment. Le déclic. Il ne s'agissait pas de n'importe quel virus, des "petites bougeottes" de vacances où tu boucles ton sac à dos vite fait et dis crotte à ton train train quotidien le temps de te ressourcer... il s'agissait d'un violent virus qui nous a donné envie de déménager dans un autre bout du monde et de changer complètement de vie... l'appel de l'ailleurs... la soif de vivre autre chose... d'expérimenter du neuf... la vie si courte pour s'encrouter et rester fermé dans ce qui est déjà connu...

On n'a pas perdu notre temps. A notre retour d'Australie, on se monte un dossier pour des postes d'expatriés. On y croit ! Le dossier est vraiment béton pour au moins se faire appeler à l'entretien fin janvier ! Miracle des hasards, dans la liste proposée il y avait le Vanuatu... le Vanuatu qui répond parfaitement aux critères de ce qui pourrait être un "quotidien de rêve" à nos yeux... et puis le Vanuatu... il y a toute une histoire entre le Vanuatu et nous... certains s'en souviennent peut-être : l'année où on avait quitté la Guyane, en 2007, on avait postulé pour le Vanuatu et Mada ! Mada, on avait tenté comme-ça-pourquoi-pas... Mais le Vanuatu, c'était un véritable rêve... malheureusement le destin avait prévu autre chose pour nous : on avait déccroché à notre grande surprise Tamatave ! Post sur nos "choix de vie" important ici... Septembre 2010, 3 ans plus tard, nous y sommes toujours à Tamatave... et les perles d'îles sauvages et paumées dans le pacifique, le Vanuatu refait surface dans nos rêves ! On tente à nouveau notre chance, et on y croit à ne plus en dormir la nuit (ou presque...) ! Ca sera notre seul voeu d'ailleurs dans notre dossier... L'attente des appels à l'entretien nous parait terriblement long ! Courant Janvier, rien ! Pas de nouvelles : mauvaise nouvelle ! On était très trèèès trèèèèèèèès déçus ! Et ceux de nos proches qui connaissaient le fonctionnement de "la maison qui embauche" n'avaient pas compris... on avait objectivement vraiment tous les atouts pour qu'on ait ce poste ! (un peu trop prétentieux ?) ! Peut-être aussi qu'on avait paru un peu trop exigents à n'émettre qu'un seul voeu ? C'est ce qu'on s'était dit... trop bête !

Au moment où on commençait à s'en remettre, vers avril/mai, une nouvelle liste de postes d'expat' non pourvus est parue... et le Vanuatu était de nouveau proposé ! Xav ne voulait plus trop s'investir... psychologiquement c'était mortel (lol) ! Titine y croit : ça fait trop de signes à la fois, c'était pour nous, cette fois c'est sûr ! On réexpédie le dossier, avec d'autres voeux bidons pour pas paraître trop exigents et éventuellement attirer l'attention pour un entretien... Début juin, à quelques jours de mon accouchement : coup de fil : xav est convoqué à Paris pour un entretien de 30 minutes pour 4 postes (!!!) : Le Vanuatu, Istamboul, le ghana et le Nigéria ! Dans nos têtes, c'était gagné : on en aurait forcément un sur les 4 ! On croise les doigts pour Vanuatu. On allait quitter Mada pour de nouvelles aventures. Xav s'achète costard chaussures et tout et tout... ensuite, zouuu dans l'avion en espérant fort fort que j'accoucherai pas pendant ce temps. Aller-retour Tana Paris en trois jours pour trente minutes... trente minutes qui allaient bouleverser nos vies... Tsiky nait quelques jours après le retour de son papoun'. Fin juin : l'attente. On reste scotché au téléphone. C'est dur d'attendre surtout que c'était peut-être pour ne rien avoir du tout ! Dans les même temps, le débat était lancé même si on ne voulait pas y songer : et si on n'obtenait pas le Vanuatu, mais autre chose ?!! On songe au speed du déménagement qu'on allait se taper avec bébé tout neuf. Enfin arriva ce qui devait arriver : téléphone. Vous avez obtenu un poste d'expatrié pour... le Lagos, Nigéria ! Vous avez une semaine pour accepter... ou refuser ! La tension avait atteint son paroxysme.

Le Vanuatu, c'était foutu... un rêve qu'on avait frôlé de très très près... mais il n'était décidément vraiment pas pour nous ! Déception sans plus de commentaires. Le Lagos à la place !

Voici le tableau peint : pêle mêle de clichés-réalité-exagéré :

- le Lagos, c'est l'enfer africain !

- une des villes les plus craignos du monde... reccord d'attaques, de braquages, d'agressions, de viols et de tout ce que tu peux imaginer... insécurité... instabilité... problèmes politiques...

- une des villes les plus polluées et embouteillagées du monde... complètement l'opposé de ce qu'on aurait souhaité comme quotidien de rêve

- Le lycée en question est barbelé barricadé par des gardes (militaires ?) armés !

- la plupart des profs habitent à l'intérieur du dit lycée gardé ! Tout se passe dans le lycée ! Ton quotidien, ta vie, ton boulot, tout ! tu vis en cercle fermé !

- il y en a qui ne sortent (même pour faire leurs courses) qu'avec des gardes du corps...

Très caricatural sans doute, mais avec sa part de vérité... tout ça à vivre pendant 6 ans ! On s'est renseigné avec des gens qui connaissaient ou qui étaient sur place, et on nous avait dit : "bah on n'est pas malheureux..." "on s'habitue" (que nous ce qu'on veut c'est d'être heureux et bien, non pas de "faire avec") ou encore : "célibataire, à la limite pourquoi pas ? mais avec des gamins je n'irai pas"...

Finalement, le seul argument "pour" qui revenait constamment, évidemment, c'était la carotte. Enorme ! Un salaire d'au moins 13000 euros / mois (treize mille euros par mois, oui, il y a des gens qui gagnent ça !!), un billet d'avion aller retour pour la france offert pour toute la famille chaque année, le déménagement pris en charge et des tonnes d'autres bonus ! Le jackpot quoi ! Certaines de nos connaissances nous avaient surpris en sortant leur calculette : le contrat dure 6 ans, tu en baves mais après tu peux partir à la retraite en faisant le tour du monde si tu veux et assurer le doigt dans le nez l'avenir de tes enfants ! L'argent l'argent l'argent ! D'autres nous avaient suggéré "xav pourrait partir seul - 6 ans -, il ferait des aller-retours, les enfants et moi continuerions à vivre tranquilles à tamatave"... (quelle drôle de conception de ce qu'on appelle "vie familiale" je trouve) Tout ça pour l'argent l'argent et encore l'argent !

Et pendant ce temps bah c'est quand même toute l'enfance de tes loulous qui est en jeu... le quotidien que tu offres à tes enfants pour les 6 premières années et quelques de leur vie !

Ce n'était pas évident, mais résultat : on a refusé ! On a refusé un poste d'expat'. On a tourné le dos à l'opportunité pour xav de changer de statut et expérimenter autre chose point de vue taff. On a dit non à 13 000 euros par mois... Certaines personnes n'avaient pas compris notre choix... On n'était pas prêt à toucher au jackpot en échange de 6 ans dans l'enfer africain pour notre petite (grande) famille ! Il y a des choses plus importantes dans la vie... et on est bien à Tamatave, même si on ne gagne pas grand chose à côté de ces 13000 euros... s'il fallait partir, pour assouvir la soif d'expérimenter l'ailleurs, ça aurait été partout mais pas là où on sait d'avance qu'on ne serait pas heureux !

Aujourd'hui, reste une déception un peu amère quand même...  on avait tellement envie de partir... surtout pour le Vanuatu... le Lagos ça va, aucun regret, c'est oublié... quand on pense que fin aout il y eut un attentat au Nigéria... Désormais, on est parti pour d'autres trip... des horizons complètement différents... les nouveaux postes à pourvoir dans le monde l'année scolaire prochaine ont été publiés récemment... on va retenter notre chance bien évidemment... même si on craint que d'avoir refuser un poste cette année ne soit une barrière ! On lorgne grave sur trois endroits... on peut toujours rêver...

Posté par herxav à 11:43 - - Commentaires [10] - Permalien [#]

02 avril 2011

Une année bouclée... fin mars !

Ayééééééééé ! Me vlà de retour sur la toile ! Après une interminable course à la fin de mon année à moi - en plein mois de mars ! - entre le beau bidon bien rond qu'il faut trimballer partout, et tout ce que vous ne pouvez imaginer qu'il faut gérer derrière la préparation d'une grande expo... pfiouuu ! Je peux souffler enfin ! Pas très motivée pour balawasser sur les détails, parceque finalement les posts précédents ("de l'année dernière") traduisent bien l'état d'esprit de ces dernières semaines silencieuses dans la blogosphère... ce que je voulais juste ajouter c'est que j'ai vraiment été contente de comment s'est passée "cette petite année", du début à la fin ! L'ambiance à l'atelier durant ces deux trimestres avec mes à peu près 25 gamins... La visite de quelques classes du lycée pour enrichir les expériences. Le vernissage bouquet pour clôturer tout ça. Des rencontres. Des gens sympas, intéressants, intéressés. Des parents satisfaits. Et, le plus important pour moi : des enfants fiers d'eux, et très heureux de leur "Big day à Graind'art" !!! Oui, je regrette quelque part un peu de devoir arrêter en cours d'année comme ça ! Pour ces gamins si attachants... et ma conscience professionnelle, on va dire... Mais... c'est la vie ! Et quand je regarde devant, il n'y a que du bonheur : préparer l'esprit posé la venue de ce Petit Bout d'amour tant attendu, me reposer, profiter un max de mes deux pitchounettes avant de passer en mode "famille nombreuse", lol, et puis et puis, des projets tout frais tout chaud bouillonnant le crane ! Je suis vraiment contente aussi quelque part d'avoir cette liberté de choisir... de ne dépendre de rien, de personne, et surtout d'aucun système... d'arrêter quand je veux et reprendre quand je veux... dans le respect des autres, bien entendu ! Quand je regarde derrière, je ne peux m'empêcher de songer à ce dévouement autour de moi... c'est moyen à étaler en public ici, je sais, mais voilà, je voulais laisser une trace quelque part du fait que j'ai vraiment été touchée par cette sensation d'être super bien entourée... sans toutes ces aides, je ne sais pas comment je m'en serai sortie pour cette dernière expo ! Ce n'est pas toujours évident de se sentir un peu "handicapée" et d'être aussi exigente pour avoir le mieux ! Je ne remercierai donc jamais assez ceux qui se reconnaitront... Une nouvelle page peut maintenant tourner pour Graind'art... jusqu'à... septembre... ou peut-être janvier... Selon comment on arrive à s'organiser et comment je me sens d'attaque !

Et comme je suis en train de parler de nouvelles pages, je vais pouvoir enfiiiiiiiiiin me remettre aussi à bloguer tranquillou... et papoter avec vous ! J'ai bien reçu les petits mots, petites photos, et très gentilles pensées qu'un certain nombre d'entre vous m'ont envoyés par mail (et auxquels je n'ai encore pu répondre)... mille merci... pas d'inquiétudes pour ceux qui se posaient des questions : je vais bien et la petite tribu aussi ! A très bientôt dans d'autres posts.

Posté par herxav à 10:41 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

04 juin 2010

Big day !

Voilà ce qui me préoccuppe tant depuis un moment ! Demain c'est le jour J. Le vernissage de la grande expo de fin d'année, tant attendue par les momes. Ca va être fête ! Enfin pour eux surtout, parceque pour moi, qui organise tout, c'est la course à gauche à droite de tous les côtés ! La fête pour moi sera juste après le vernissage, parceque ça sentira trooooooop bon la fin de l'année et donc les vacances ! Je trinquerai dans le bordel que laissera les visiteurs ! Dernier cours le 18 juin ! Mais jusque là, je vais encore accumuler visites d'écoles et animations d'anniversaire ! M'enfin, le plus gros sera passé... demain ! Et pour ceux qui sont à Tamatave, n'hésitez pas à venir boire un coup, applaudir les petits artistes et me faire un tit coucou au passage, lol !

Capture_plein__cran_04062010_235053

Posté par herxav à 23:14 - - Commentaires [8] - Permalien [#]

15 janvier 2010

Première expo de Graind'Art - Tamatave...

Fin décembre 2009, après deux mois d'intenses créations (... et d'ouveture !), l'atelier a fait sa première expo (oui, j'aime quand ça bouuuuge...) ! Toute une organisation ! Des tonnes de choses à gérer, mais cétait... stimulant ! Des invit' personnalisées... pub pub pub de bouche à oreille... des panneaux à monter démonter et remonter entre deux coups de tétées... courir par ci courir par là !

P1090050 P1080920 P1090069 P1090106 P1090127_1 

Le vernissage était extra ! Le jour J, j'ai cru que le plancher allait craquer, tellement qu'il y avait du monde, lol ! Le jardin était sens dessus dessous ! Les gamins hyper fiers...

P1080929 P1080943 P1080932 P1080935

Graind'Art s'est bien fait entendre parler de lui ! Une semaine après, c'est une classe entière qui vient visiter (celle de Meva...) !

P1090176 P1090180 P1090187 P1090190 P1090202

Là, le premier trimestre est passé... les gosses attendent avec impatience la fin de l'année ! J'ai envie de faire une grosse manifestation artistique ! Je cogite, je cogite... il reste du temps avant juin !

Posté par herxav à 19:15 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

14 janvier 2010

Une visite dans mon petit univers...

Encore quelques clichés de Graind'Art... sous plusieurs angles !

P1090082 P1090064 P1090077 P1090122P1090107 P1090128

Une tranche de mon quotidien...

P1090120P1090084  P1090089 P1090078

Mon oeuvre...

P1090110

Posté par herxav à 09:26 - - Commentaires [5] - Permalien [#]

13 janvier 2010

Graind'Art - Tamatave - la naissance

Il y a quelques années, la mouche de l'inconscience m'a piquée pour que je veuille faire pitre prof d'arts plastiques dans des collèges... très vite ouf, je me suis rendue compte que la cour de récréation pour des enfants qui n'ont rien à faire de l'art (ce à quoi se résument la plupart du temps les cours d'arts plastiques au collège), allait massacrer quelque chose en moi ! J'ai chassé la mouche, et laissé tomber le concours ! Mon rêve, c'était de donner des cours d'arts à des enfants qui en ont envie - hein, ça doit être possible ! Et pis sérieux, l'éducation nationale et tout le tintouin du système, c'était vraiment mais vraiment pas fait pour moi...

En Guyane, je me suis jointe à une association d'artistes qui partageaient leur passion dans un atelier ! C'était génial ! Je me suis donnée à fond ! En quittant la Guyane, c'était un bout de moi que j'avais laissé... et un excellent baggage en expérience que j'emportais...

Arrivée à Mada, je voulais revivre l'expérience de l'atelier avec les enfants de Tamatave... le trip : ouvrir un atelier d'arts plastiques  "à la maison", indépendemment de quoi que ce soit, un atelier à moi, pour des enfants qui aiment créer... voilà ! Le temps de refaire sa vie dans le "nouveau pays", le temps de commencer à construire un carbet dans le jardin pour mon propre atelier d'abord (que je puisse créer moi même) et éventuellement un futur atelier ouvert à un public, le temps de grandir avec Petit Coeur et de couver Petit Nous, le temps de quelque mise au point spatial et matériel (qu'il faut faire venir de france pour la plupart)... octobre 2009, l'atelier Graind'Art ouvre enfiiiiiiiin ses portes à Tamatave... L'atelier de mes rêves... un petit truc sans prétention, dans la cour de notre chez nous, pour permettre à des artistes en herbe de s'éclater ! Tip top ! Les gosses qui viennent sont hyper contents, les parents "il manquait vraiment quelque chose comme ça pour nos enfants ici !", et moi... ben moi aussi, je m'éclate trop avec eux ! Pour un début, du simple bouche à oreille, quelques petites heures trois aprèmes par semaine, je suis plus que satisfaite !

Le cadre... les locaux... la partie ronde c'est "l'espace bureau réception"... la partie rectangulaire c'est l'espace de création !

P1090137

P1090141_1

P1090144 

P1090140   

P1090145 P1090135 P1090142P1090133

Et pour finir, quelques clichés avec mon élève préférée ! Meva y passe énormément de temps ! Elle suit les cours, même ceux avec les plus grands, et en dehors des cours, elle y est encore... Elle plus qu'adooooore Graind'Art ! Mais c'était évident, un chat ne peut faire qu'un chat !

P1070660 P1070661 P1070664 P1070662 P1070665 P1070668 

Posté par herxav à 19:58 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

08 juin 2008

ANDAFY 2008…île…était une fois Madagascar en Pays d’Aix

Un joyeux festival culturel francomalgache, produit par le Théâtre du Manguier.

Date : 28 et 29 juin 2008 à Aix-en-Provence.

affiche_andafy_2008_good_oneLieu : Espace et salle des fêtes Roger Baudun, Route de Sisteron - Les Platanes, 13 100 Aix-en-Provence (accès libre au site)

photographie (Paul Razafindraibe),
peinture (R’Tine Andriamamory, Clark Andriambelo),
musique (Groupe Ziva avec Talike Gellé et Dadah de Fort Dauphin),
danse (Kawitry Machine),
contes (Théâtre du Manguier),
poésie (Hery Mahavanona),
films (Régis Michel),
conférences…

marché exotique (Le Tatao, Bozy Création, Semco Provence)…
avec une buvette et une gargote malagasy…
et des associations humanitaires…

Venez nombreux - amoureux, exilés ou curieux de Madagascar, notre île bien aimée !!

infos et réservations :
Marisoa Ramonja Mendy 06 81 90 20 95 metissezoa@yahoo.fr
Théâtre du Manguier 04 42 96 33 31 lemanguier.cie@free.fr

Posté par herxav à 22:15 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

Année scolaire 2007 / 2008

Décidément, on dirait que les notes de la rubrique "au boulot" tendent à devenir annuelles !!

Comme vous pouvez le deviner, cette année, du fait de notre grand déménagement, c'est tout plein de nouveautés. Xav a repris sa chemise de prof au lycée français. Fini les cours qu'il n'y a presque pas à préparer pour des élèves paresseux qui transmettent si bien leur fainéantise à leur professeur... Cette année, xav a dû vraiment se mouiller la chemise, et pourtant il a fait bien bien plus froid qu'en Guyane : nouvelle adaptation dans un nouveau cadre pour des niveaux lycées (qu'il n'a pas eu depuis 10 ans !!!) dont des classes d'examens (du sérieux je vous dis !)... et par dessus ça des élèves studieux (pas compliqué venant de Guyane, mais après 6 années pleines là bas, le coup est dur !) et des parents qui suivent tout ça de très trop près. Bref, difficile de faire semblant !

Un paragraphe à lire en portant des lunettes aux verres teintées d'humeurs et de dérision bien évidemment !!

De son côté Titine a dû, pendant une grande partie de l'année, gérer la sauce déménagement aménagement relevée de l'épice sucré salé du maternage et du zeste acide amer de la réadaptation personnelle ! Faire tourner la roue de la vie dans une nouvelle maison, à deux océans de là où l'on avait notre doux nid sauvage durant plus de 6 ans, ça n'était pas tâche facile ! Du neuf bien plus "sérieux" cependant : la conception construction d'un futur atelier d'art plastique à Tamatave (en ce moment même, on est en train de tresser le toit en ravenala du local) qui ouvrira ses portes la rentrée prochaine si tout va bien, à tous les enfants de la ville qui s'intéressent à la peinture au dessin à la sculpture et à l'art en général ! A suivre d'ici deux trois mois ! Et et et... l'incroyable participation au quatrième festival "Andafy 2008" à Aix en Provence (voire prochaine note pour plus de détails), où j'exposerai pour "représenter la peinture malgache contemporaine" (ouiiiii je sais ça fait un peu prétentieux, mais sérieux, c'est ce qu'il y a écrit dans l'invitation...) Je ne sais vraiment pas dans quelle aventure je me suis encore embarquée, mais ça promet d'être très très riche en expériences et en rencontres. J'ai dépoussiéré mes toiles blanches, sorti peintures et pinceaux des fins fonds des cartons que je n'avais pas prévu de déballer avant la finition de l'atelier, dix mille projets rien que pour l'expo mais un timing si court depuis que tout s'était concrètement décidé (soupir) ! A suivre très très prochainement !

Voilà donc où nous en sommes à la veille des départs des grandes vacances dont je reparlerai une autre fois s'il me reste encore du temps... En tout cas, tout ça pour contredire certains : on ne parle peut-être que de ça, on ne rêve que de ça, on ne vit presque que pour ça, mais non non non, on n'est pas que en vacances dans notre petite famille !!!

Posté par herxav à 22:13 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

31 octobre 2006

Année scolaire 2006 / 2007

Histoire de vous tenir un peu au courant et de mettre à jour cette rubrique un peu délaissée (mea culpa : le boulot, ce n'est pas ce dont on préfère en parler !)...

Les grandes vacances sont passées depuis un bon bout de temps déjà. Bébé est né. Les mois s'écoulent. Le temps passe, court. Il nous met à l'épreuve. A peine la rentrée entamée, le compte à rebours est enclenché pour les vacances de Toussaint. Aujourd'hui, nous sommes en plein dedans. Les nouveautés depuis, oui, il y en a...

Pour Xav, la rentrée a été beaucoup plus difficile que les années précédentes, même s'il est toujours demi-déchargé. S'éloigner de la maison, de ses femmes, de ces moments hors-temporels, avec l'imposition de la saison sèche et la chaleur qui l'accompagne, la piscine installée dans le jardin et les beaux parents à la maison (non pas qu'ils sont embêtants, mais ils sont en vacances, et lui doit aller bosser pendant ce temps !!!)... quelle misère ! Trêve de plaintes... Cette année, comme l'an dernier, il ne fait le pitre que 9 h de temps devant les collégiens. Sur ce coup là, il ne s'en plaint pas, surtout qu'il ne fait que latin (tout le monde connaît : ce sont des petites classes, de bons élèves, et les mêmes suivies depuis quelques années déjà pour la plupart). Concernant son emploi du temps, il n'y a pas non plus de quoi vraiment se plaindre... au contraire, ça ne fait que des jaloux : une petite heure très tôt le matin, et une ou deux heures en toute fin d'après-midi (et comme il est dans la nature des êtres humains de ne jamais être contents, on va se plaindre sur l'impossibilité de faire des grasses mat'). Le reste du temps, changement de costume, changement de décor. Souvent c'est torse nu en petite tenue à la maison, avec différentes casquettes (imginaires bien sûr) sur la tête. Des casquettes, aux mille et unes sigles incompréhensibles pour tous, qui se sont multipliées depuis l'année dernière : accrochez vous : le prof de français/latin est aussi prof à l'iut, double iante académique (pour l'inovation, et pour les lettres), il reste la personne de référence pour les échecs scolaires (??) en Guyane (il faut comprendre qu'on parle des jeux, et non du contraire de la réussite scolaire), secrétaire du club d'échecs de kourou, mais top du top, il a été élu président de la ligue du jeux d'échecs du dernier département qui n'en avait pas encore une !! Et comme Misssiiéé n'est pas toujours très ordonné (et que sa Midame n'est pas bien meilleure), il doit bien avoir d'autres casquettes encore planquées par-ci par là, mais dont on a oublié d'en parler... concrètement ça donne quoi tout ça ? baahh... pas mal de temps devant l'ordi, et donc beaucoup de temps à la maison, ainsi que quelques réunions par-ci par là, ce qui donne des journées plutôt tranquilles, malgré la liste impressionnante de responsabilités !

Pour Titine, la situation est plus courte à résumer... les petits loups de l'atelier de peinture, et les barbouillages de toiles persos, pour l'instant, sont mis entre parenthèse, et ce, pour elle ne sait encore combien de temps. Elle a changé de job : un cdi à temps plein, pour être mômon !! Au quotidien, ce sont les tétées, les interminables déchiffrages de tel ou tel gazouilli, les jeux, les couches, les bains, les ballades, etc... qui rythment essentiellement sa nouvelle vie, toujours aussi colorée de bonheurs et de surprises !! Elle profite un max, comme tout le monde lui conseille !! Et elle n'a franchement pas envie que sa situation change, actuellement !!

Et les vadrouilles dans cette histoire ? Nos atomes ont toujours la bougeote et tourbillonnent essentiellement pour l'instant autour de Kourou, un peu partout dans le département. C'est qu'il nous faut échauffer bébé vadrouilleuse avant de nous lancer dans de lointaines aventures. C'est aussi qu'il nous faut nous entraîner, nous, pour adapter nos vadrouilles à notre nouvelle situation. Tout ça nous laisse le temps de bien mijoter de multiples projets, à plus ou moins longs termes... à suivre...

Et le blog dans tout ça ? Ne vous en faites pas, on ne vous oublie pas... vous avez sans doute remarqué qu'on ne cesse d'écrire, même si les sujets ont parfois beaucoup de retard... Des photos vous attendent. Des récits aussi... La fièvre de partager nous brûle toujours. Armez-vous juste de patiences...

Posté par herxav à 01:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

14 juin 2006

Dernière ligne droite...

Pourquoi tant de semaines de silence depuis notre départ en vacances de Paques nous demande-t-on souvent ? Nous sommes pourtant bien revenus depuis... et nous allons parfaitement bien (pour ceux qui se faisaient du soucis...) ! Que dire d'autre à part le fait de remettre toujours à plus tard les choses... le temps qui s'écoule sans jamais nous attendre... et aussi le boulot monstre auquel on a eu droit ces derniers temps...

La période d'après les vacances de Paques correspond en effet à la dernière ligne droite de boulot, pour Xav comme pour Titine. Une dernière ligne droite qui n'était pas de tout repos...

Comme chaque année, début juin, c'est là où se préparent toutes les dernières manifestations des associations sportives et culturelles, histoire de clore festivement l'année... Pour Titine, il s'agissait donc de préparer l'expo de fin d'année de l'atelier.... choix, tris, élaborations de panneaux, accrochage... ça a l'air bien plus simple à résumer qu'à faire ! Le plus dur c'est que cette fois, son énergie n'était pas aussi bouillonnante que toutes les autres fois... au huitième mois de grossesse, tout est beaucoup plus long à préparer car peu de chose fatigue facilement... Xav, lui aussi ne s'est sans doute jamais autant donné de l'année que depuis le retour des vacances. Sans entrer dans des détails très complexes, il lui fallait organiser la fameuse grande rencontre scolaire des jeux d'échecs, qui concernait plus de 500 élèves de toute la Guyane, et qui a eu lieu début juin aussi !!! Bon, à rajouter à ça, corrections des dernières copies, rentrée des notes, conseils des classes, etc... Qui a dit qu'on était tout le temps en vacances ici ?!!!!

Vous devinez la suite. On s'active, on court, on se donne à fond, on est crevé, et à ce jour, on s'en remet à peine encore !!

Mais tout est fini maintenant ! Titine a déjà fait le gouter de fin d'année avec ses 'tits loups (elle a choisi de s'arrêter pour ne pas trop fatiguer) (les enfants de trois / quatre ans, ça épuise quand même !!)... Les "vacances" sont donc parties pour elle, et pour plusieurs mois.... Quant à Xav, il se tourne les pouces au collège où il ne reste plus vraiment d'élèves pour les cours (en Guyane, quand les conseils sont passés, les élèves disparaissent...) !

Nous pouvons donc peu à peu nous remettre à bloguer... quoi que... nous avons maintenant la venue de bébé à préparer !!

A suivre...

Posté par herxav à 22:30 - - Commentaires [3] - Permalien [#]