08 juin 2012

Routes réparées au centre de Tamatave (2009 - 2010 - 2011)

Un petit tour dans les brouillons et je retrouve ce post qui date du 14 janvier 2011 (oui, ça remonte !) :

Qui reconnait ce "beau boulevard" sans aucun trucage photo ? (je vous jure, je n'ai pas effacé les monstrueux trous qu'il y avait là avant...)

60773287_001

L'inimaginable incroyable... Tout lisse tout large tout gris tout beau ! C'est presque insensé à immortaliser maintenant qu'il n'y a plus les mégas-nids-d'éléphants-centre-de-toutes-les-discussions, lol ! Le pire, c'est que ça fait un bon moment que c'est comme ça, mais je n'ai pas spécialement été motivée pour en parler avant la saison des flamboyants parceque c'était tout monotone à photographier (sérieux, enlevez un peu ces grappes de rouge et imaginez ce qu'il en resterait...)

C'était la grande surprise à notre retour d'Australie fin aout 2010... le boulevard Augagneur complètement refait ! Inutile de vous préciser que ça a bien changé le quotidien des tamataviens ça ! Dire qu''un an plus tôt, en septembre 2009, quand ils avaient refait le "boulervard Ravalomanana" je postais ceci pour rêver... et c'est devenu réalité !!! Ne manque plus que le Boulevard Joffre !

60773340_002

Hop, je rebondis sur cet archive pour parler d'une autre route qui a changé la vie des tamataviens et l'image du centre de la ville. Fin aout 2011, à notre retour d'un long trip dans le grand sud malgache, les travaux ont été entamés sur l'axe de l'hotel Plage à l'hotel Flamboyant.

Le boulevard Augagneur "coupé" :

P1040987

Un cliché en plein travaux (même si là, ils n'ont pas l'air hyper actifs, lol) :

P1040990

Et tadaaaaaaam, la route finie, avec la mer au bout :

P1080207 P1080206_001

Ci dessus, croisement avec le boulevard Joffre, au niveau du Queens. Le "batiment" à étage sur la gauche, c'est l'Hotel Plage (toujours la même réputation !)...

Ci dessous, c'est la portion au niveau du Sharon Hotel (batiment rose/orangée sur les photos)

P1080203_001 P1080204

Et ci dessous photo de gauche, c'est l'Hotel Flamboyant. Et ci dessous photo de droite, c'est au niveau de Bruno Glacier.

P1080201_001 P1080199

Une tite dernière que j'aime bien pour l'atmosphère qui s'en dégage et pour boucler la boucle au niveau de l'Hotel Plage again... la mer au bout, le cyclo pousse et les gens qui marchent tranquillement sur le trottoir (tout lisse lui aussi !)... C'était en janvier 2012.

P1080205

Posté par herxav à 13:03 - - Commentaires [1] - Permalien [#]


06 juin 2012

L'Alliance Française de Tamatave

Il y a longtemps de cela, quelqu'un m'a demandé des photos de l'Alliance Française de Tamatave.

Photo0359

Il y a longtemps de cela, j'en avais prises quelques unes, mais aucune ne m'a vraiment satisfaite (mauvaise luminosité, temps gris, mauvais moment dans la journée par rapport au soleil, etc etc), c'est pourquoi jusque là, je n'avais rien publié !

Photo0360_001Photo0361

Aujourd'hui, je suis retombée sur ces photos (dont je ne suis décidément vraiment pas convaincues) mais comme je sais que je n'aurai plus le temps d'en refaire d'autres, je publie ce que j'ai, pour la personne qui m'avait demandé... je ne sais plus exactement qui... mais il me semble que c'était quelqu'un qui avait un rapport avec la famille Bang.

Wikipédia recontextualise "L’Alliance française de Tamatave est située dans une grande case créole datant de 1885, appartenant à la famille de son fondateur, le norvégien Christian Bang. Cette grande villa d’architecture créole est un des rares bâtiments de ce type à Tamatave. (...) L’Alliance française de Tamatave y est installée depuis 1989 (...) En plus des six salles de cours pour l’enseignement linguistique, l'alliance dispose de trois bibliothèques (...), dont l'unique médiathèque pour enfants de la région. Elle héberge également un Centre d'Enseignement Artistique, une salle de spectacle, un théâtre de verdure et un espace images et sons."

Photo0363Photo0369Photo0372_001

Photo0426

En bref, l'Alliance Française est un espace culturel important pour les tamataviens ! Le cadre y est agréable et sympa ! Plusieurs activités sont proposés aux adultes et aux enfants. Quand j'étais lycéenne je trainais trèèèès souvent là. Aujourd'hui, mes filles y sont abonnées à la danse et inscrites à la bibliothèque depuis l'âge de deux ans chacune... Après leurs activités, les louloutes ont leur petit rituel d'aller boire un coup (et bouffer du pain achard) au "café des arts". Et de temps en temps, on les emmène voir des spectacles, des contes, du théatre, des expos, etc etc...

La médiathèque pour enfants ci dessous à gauche et la salle de danse ci dessous à droite (au fond)

Photo0365Photo0367

Posté par herxav à 19:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

05 juin 2012

Joyeux anniversaire petit bout d'amour !

P1120436- Qui ? Qui ? Qui a un an aujourd'hui ?

- C'est Tsikyyyyyyy !

- mon bébé petit bout de chose, my little berrurier d'amour !

- tout drole, tout calin, tout curieux

- il nous a fait attendre dans le bidou

- il est venu au monde plus vite qu'une fusée

- tadam surprise, c'est baby boy, baby joie de vivre

- il y a un an, notre rencontre était comme ci

- à peine venu déjà comblé comme ça

- depuis tu cours, et cours toujours pressé de grandir

- bonheur ! Un an pour toi, un an pour nous.

- un an trop mais vraiment trooooop vite passé !

- On t'aime chaque jour encore plus fort.

- Joyeux premier anniversaire Tsiky !

Posté par herxav à 13:51 - - Commentaires [5] - Permalien [#]

l'école de la toute petite enfance de meva et mirana

Je voulais faire un post souvenir sur l'école que Meva et Mirana ont fréquenté durant leur toute petite enfance... le cadre qui les a vu grandir durant les années de maternelle au lycée Français de Tamatave (de 2009 à 2012)... Finalement, je vais faire plusieurs de posts vue comment je suis bavarde vue tout ce qu'il y a à en raconter... Pour commencer, la visite en photos.

 L'entrée :

P1100900

Ce n'est pas l'entrée du LFT même, c'est à l'intérieur, l'entrée de la partie primaire. Et ce n'est pas le look du prof  papoun' pour aller bosser, lol, c'était la tenue (chapeau + lamba) qu'avait tout le personnel le jour de la fête des 40 ans du Lycée (c'est pour ça aussi que les filles sont en robes blanches !). En face du portail, derrière eux, c'est "le batiment" des moyennes et des grandes sections de Maternelle (il y a 3 classes). La classe de Meva est juste derrière xav.

P1120056

Une autre vue ci dessus, c'est le batiment rose/orangé au milieu, un peu en arrière plan... A droite, c'est le batiment de Mirana (petites, et moyennes section) (on y reviendra). Entre les deux, l'espace jeux où elles se retrouvent souvent à la récré ! L'année prochaine, Meva sera au cp et on sera dans une nouvelle école, une nouvelle ville, un nouveau pays, on ne sait pas encore si les deux soeurs partageront la même cour ou pas... et ça je le dis avec une petite boule à la gorge, parceque c'était vraiment bien cette année, à ce qu'elles racontent...

P1120058P1120059P1100894

Troisième photo ci dessus, on voit Meva assise devant sa classe avec ses camarades. Ils venaient de finir le panneau avec les oiseaux de Matisse. Ci dessous, c'est la partie de la cour où ils sont le plus souvent (avec le chalet et la voiture rouge) juste à côté de sa classe. (C'est Mirana et yohann qui sont dans la voiture là)

P1100895_001 P1100896

Et pour finir, je ne peux pas faire un post souvenir sans mettre une photo des trois super méga copines de grande section (Meva, Manon et Valentine).

P1100885

Passons au cadre qui aura vu Mirana la toute première fois à l'école, en TPS, avant l'âge de 3 ans :

P1120054

C'est le "batiment" ci dessus un peu en arrière plan, à côté de l'espace aire de jeux (il y a juste deux classes ; la sienne est à gauche, au bout !) . Et ci dessous c'est juste "derrière" le grand toboggan rouge.

P1100887_001 P1120051

Sur les photos ci dessus et ci dessous, on était juste devant sa classe et elle nous présentait fièrement des panneaux qu'ils avaient fait avec la maitresse et ses camarades pour l'expo de la fête du lycée.

P1120050 P1100889 

Une photo souvenir avec Grace, une des copines de classe préférées de Mirana.

P1100893

Allez, encore deux clichés pour finir avec les présentations / souvenirs de leur classe de maternelle ! La salle du fond, c'est donc la classe des petites sections (Meva a été aussi là il y a deux ans), et la classe à droite du "batiment" est celle des Moyennes où Meva a été l'année dernière (et que Mirana ne connaitra pas).

P1100892P1100886

Voilà... c'est tout vert sur fond de ciel très bleu (quand il ne pleut pas), il y a de grands arbres partout, de l'herbe, de l'ombre où les maitresses font différentes activités... on aurait dit un énorme parc ! C'est vraiment une chance de pouvoir passer ne serait-ce qu'une partie de sa scolarité là ! Titine y a passé toute son enfance (et son adolescence), elle ne le répètera jamais assez, c'est la meilleure école qui puisse exister, lol !

Une toute dernière photo qui date d'il y a un an (Tsiky n'avait même pas 15 jours là) (et c'est encore l'ancien logo) avec les deux générations qui ont fréquenté le même établissement...

P1000653

 

Posté par herxav à 10:35 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

04 juin 2012

Entre l'embouchure et l'hopital be

Après toute une semaine pluvieuse, je parlais à peine de parenthèse d'éclaircis à la fin de mon précédent post que depuis samedi, nous avons un super beau temps qui fait vraiment du bien (ceci dit, pluie de nouveau ce soir... bref) !

Je reviens de ce pas sur une série de photos parenthèses de ciel bleu et ensoleillé, pendant la période hyper pluvieuse de février.

Photo0355

Ca parait presque incroyable que les jours précédents, c'était le déluge (cf photos du post juste avant) !

P1070380_004 P1050622 P1080968_001

Ci dessus, l'embouchure de la fameuse eau de Manangareza (pour la petite histoire, si tu as le mal de Tamatave, c'est que tu aurais bu l'eau de Manangareza quand tu y avais été !) (nous, on n'est pas encore parti, mais d'avoir déjà vécu ici - avant avant avant, d'avoir fait notre vie sur d'autres continents, d'y être revenus quelques années, de repartir de nouveau - et d'être certains qu'on reviendra, lol - on a dû nous en mettre des litres, de la dégoutante eau de Manangareza, dans nos verres, sans qu'on ne le sache, lol). Et ci dessous, le port de Tamatave, en arrière plan.

P1080956 Photo0351 P1080957

Cette partie de plage se situe entre le pont et l'hopital bé. On aime bien marcher par là... c'est calme tout en étant central. C'est à 3 minutes en moto de chez nous.

P1080982 P1070392_001 P1080970_001 P1070395P1050626P1050617 P1080987_001

Les photos ne le disent pas, la plage n'y est pas toujours propre... comme toutes les plages du centre de tamatave d'ailleurs (je développerai le sujet une autre fois - ça casserait tout sinon, lol !)... mais ce n'est pas à un point où ça nous empêche de nous y promener, et d'y prendre du bon temps... d'ailleurs ce que dégagent les photos, c'est l'essentiel de ce qu'on y ressent lors de nos promenades quotidiennes. C'est tranquille et ça a inlassablement son charme, surtout quand le soleil s'en va se coucher derrière la ville et qu'il enveloppe tout, le ciel, ses reflets, nos sens, et qu'il ettouffe les bruits au loin, et l'agitation du retour des fins d'après-midi, avec les chaudes et langoureuses teintes de ses rayons.

P1050628

Les filles goutent à la renaissance après la grosse pluie. Elles courent, cherchent des trésors, font plouf plouf pieds, grimpent sur les rochers, se posent et prennent le temps d'apprécier, les yeux dans le vague, la douce lumière ambiante. C'est juste le bonheur de les voir grandir. C'est juste le bonheur d'être là.

P1080997_001 P1080995 P1080984 P1080985P1080993 P1080998

Je me souviens d'avoir dit un jour : "je ne sais pas comment je pourrai survivre sans ces moments dans nos quotidiens... marcher, respirer le grand air marin, et être envahie par cette sensation de liberté et de séreinité..." Nous avons reparlé longuement avec xav du fait d'avoir refusé le poste d'expat' pour le Nigéria, l'année dernière... notre bonheur quotidien à tamatave n'a pas de prix... Si on choisit de partir, c'est forcément pour quelque part où on serait bien, quelque part où ça en vaudrait la peine !

P1050627_001

Un an après, nous avons choisi de partir... même si la vie aurait pu être un long fleuve tranquille pour nos enfants à Tamatave... là bas, on aurait aussi une plage où marcher encore et encore, respirer le grand air marin, et être envahis par cette même sensation de liberté et de séreinité...

Posté par herxav à 21:42 - - Commentaires [2] - Permalien [#]


01 juin 2012

La fameuse pluie et l'hiver de Tamatave... Rétrospective et bilan...

Nous allons quitter Tamatave sous le froid et la pluie, en plein hiver tropical. Comme nous sommes arrivés sous le froid et la pluie (quand il était sensé être le début de la saison chaude), 5 ans auparavant (je le racontais , au 12 oct 2007, c'était mon premier post dans cette rubrique "tamatave au quotidien" et c'était limite la déprime, lol)... Le départ va être bien plus facile que n'a été l'arrivée ! Aujourd'hui, ça sera sans doute la dernière fois que je vais parler de ce froid et de cette pluie tamatavienne (pour ceux qui n'ont pas suivi, on va quitter mada !). En relisant mes anciens posts, j'avais envie de faire une rétrospective : chaque année, le sujet revenait, mais toujours vu et raconté sous une sensibilité autre... saudade...

P1090386_001

Ces temps ci, pour aller à l'école, il faut sortir manches longues et pantalons, gilets, impair, bottes et parapluie... Les filles adorent. Il faut aussi prendre la voiture pour s'en servir comme pirogue pour naviguer de f-lac en f-lac sur les quelques centaines de mètres entre chez nous et l'école (bon, ok, ce ne sont pas encore des lacs, pour la vague actuelle de pluie, mais c'est pas loin, et surtout j'ai peur de couler s'il faut marcher en portant Mirana sur certains passages chauds - je ne parle même pas des éclaboussures des voitures qui s'en fichent de rouler à fond parcequ'ils sont en retard !)...Tiens, dans ce lien qui parle bien de tous les points à savoir sur l'hiver à Tamatave, il y a une photo de notre rue quand il a bien plu (petit clin d'oeil à une lectrice d'Asie, future tamatavienne) !

Ci dessous là (dans une rue qui n'est pas le chemin qui mène à l'école), ça fait Tamatave - Venise tropicale... Sauf que même les gondoles-pousses ne s'y aventurent pas ! Pour que les rues soient comme ça, ce n'est pas difficile d'imaginer les seaux de pluie tombés du ciel !

P1090410 P1090407_001

Ce qui m'a toujours fait marrer (et je me répète sans doute tout le temps sur ça), c'est de voir les gens en bonnet, d'autres qui ont sorti l'écharpe, ou d'autres qui affichent une grosse fierté de pouvoir mettre blousons, et autres manteaux... Il fait 22°. C'est l'hiver à tamatave. Mamie frileuse ne quitte plus son polaire depuis quelques jours. Et la nuit, ça y est, pyjamas chauds et couvertures sont de sortie annuelle et camoufflent les sous vêtements habituels dont on peut se contenter pour dormir le reste de l'année...

Va trouver le lien avec ces photos prises du côté de l'alliance française (lol) !

P1090400 P1090403_001

Je disais plus haut que j'ai déjà eu l'occasion de parler maintes et maintes fois de l'hiver à Tamatave... et que j'avais envie de revenir sur certains posts qui m'ont marqués et qui correspondent tout à fait à ce que l'on vit actuellement. Comme illustrations (du début à la fin de ce post), je vais profiter de toute cette pluie qui tombe pour publier une méga série de photos inédites de Tamatave quand il a plu beaucoup (vraiment beaucoup !)... Des photos prises au mois de février dernier...

Quartier Anjoma : c'est du sérieux !

P1090380

En plus quelque part dedans, il y a d'énormes trous... Les cyclo pousses préfèrent pousser (plutot que de pédaler) pour éviter le naufrage, lol...

P1090387 P1090385_001

il n'y a que des tarés pour s'aventurer par là en voiture ! Tu comprends pourquoi ça fait vide (et pourquoi nous y avions été - en voiture, lol !)...

P1090389_001

Le 16 juillet 2009, j'avais écrit ceci : "Des flaques. Les toles qui claquent. L'odeur de pailles moisies dans les pousses. Les feuilles vernies. Les scoubidous qui collent aux pieds mouillés. Les polaires. La couverture. Début de soirée sous une bache, enfumés de brochettes, éclairés à la bougie, à écouter la pluie tomber... rester tranquille à la maison... ou fuir à la moindre éclaircie... on court à la plage, en vadrouille... on ose à peine se baigner... mais on finit toujours arrosé..." (pour voir à quoi ressemblait tamatave quand j'avais écrit ça, c'est ici)

Photos ci dessous : Boulevard Augagneur (à gauche) et Boulevard de l'oua (à droite) : ce n'est pas "profond" comme dans le quartier Anjoma mais c'est surprenant parcequ'on est en plein centre ville !

P1090392 P1090406

Dans quelques ruelles perpandiculaires aux deux boulevards :

P1090408

 "Le soleil a changé de trajectoire. Il fait nuit noire à 17h30. Température a pas mal chuté. (...) J'ai troqué mon grand verre de jus de corossol glacé contre une tasse de chocolat chaud. La première de la saison en terrasse boulevard Joffre. Et bientôt les premières paires de chaussettes sur mes pieds de sauvages après presque heuuu douze mois que je traine en tongues et pieds nus !" C'était le 18 mai 2009.

P1090418 P1090415 P1090411 P1090412

Et le 30 mai 2008, il y a 4 ans jour pour jour exactement, j'avais écrit :

Une brume légère voilait le port de la ville éclairé par une luminosité fantomatique. Le ciel d'un gris profondément sombre commençait à éteindre la visibilité. Aucune étoile ne brillait en échange. Il n'était que 17 heures 30. La plage était étrangement déserte. Habituellement à cette heure, les cris des pêcheurs attiraient une multitude de curieux. Aujourdhui et depuis quelques jours, tout est silencieux sur cette plage. Il n'y a que ce vent, un souffle qui fait frissonner la surface agitée de l'océan, un souffle qui fait frissonner nos peaux hérissées. Un nuage de sable balaye à ras le sol nos pieds et picote aux jambes. Xav et Titine se blotissent pour se réchauffer un peu, tandis que leur petite merveille (il n'y avait que Meva à cette époque) court après des bouts de polistyrènes déchets soufflés par le vent. Un rideau de pluie dansait au milieu de l'océan . On entendait sa musique de très loin. La masse informe avançait à grande vitesse vers l'île. Les premières gouttes nous sont tombées dessus très rapidement. Une vague de silhouettes humaines tournent le dos à la mer, courent précipitamment et s'enfoncent dans le noir de la ville où aucun éclairage public n'est encore allumé. C'est la je ne sais quellième averse de la journée. Il fait bien meilleur dans la voiture. 18° sur le thermomètre, soit 10° de moins que les mois préciédent. On a du mal à s'y faire ! Le bruit des gouttes de pluie sur la carosserie est assourdissant. Dans le sillon des phares les gouttelettes scintillent par milliers. Xav actionne la vitesse 4x4, et nous roulons sur la plage en plein centre, tout au bord de la mer dans la presque nuit sous une pluie battante. Ambiance quelque peu surréaliste ! Il n'y avait personne. Dans notre vaisseau ambulant nos éclats de rires résonnaient ! Le port flotte dans le flou entre la mer et l'averse, dans une lumière encore plus pâle. On remonte vers le quartier musulman. Meva imite le chant du muezzin. C'est l'appel des 18 heures, qui est devenu pour nous l'heure du tsaky tsaky.

Petite pause photo (suite de la série) : c'est la rue de la clinique où Mirana et Tsiky sont nés (lol) !

P1090417

Dans le quartier de la clinique, toujours...

P1090410P1090407_001

Sur le trottoir d'une ruelle sombre et inondée, une bache a été tendue à l'improviste entre quelques piquets de bois. "Mandrosoa ooo..." nous invite-t-on ! Il nous faut nous baisser pour pénétrer dans un miniscule espace sombre aux sensations saisissantes. Il y a d'abord ce groupe de gens attrouppés autour d'une table quelque peu bringueballante. L'odeur des sueurs, des parfums mélangés, de l'humidité de la bache dont il est facile de deviner les oréoles abstraites des moisissures sur la toile, l'odeur de la pluie, des beignets salés sucrés mêlés... L'atmosphère enfumée picote aux yeux. Les braises du charbon éteincellent sous les brochettes. Il faut se serrer pour s'asseoir sur les bancs. Seules deux bougies éclairent le tout. Les ombres dansent langoureusement avec les parties éclairées . Il se dégage de cette scène toute simple  quelque chose de vraiment paisible. D'intime peut-être. Les uns et les autres parlent tout bas. On rit. On se regarde. On se sert de quelques catless, de quelques pétisses sous le regard attentif de la grosse mama patronne. Elle compte. Jette les assiettes en plastique sales dans des seaux. Surveille la bonne qui s'active au coin du fatapera. Le fracas de la pluie sur la bache ettouffe même le bruit du scooter qui passe en éclaboussant. Seul ses phares nous renvoie au contexte de la rue. Le rideau de pluie nous fait tout oublier. Puis vinrent nos maskita, avec de l'achard papaye (20 brochettes pour cette fois !). Nous dégustons en silence. Contents d'être là. Contents de la pluie. Contents de la vie.

(Ci dessous, photos au bout de la route de la plage, après l'hopital bé, après le phare.)

P1090394_001

J'ai dégoté dans mes archives un autre post poignant sur la pluie et les orages tamataviens ici, et dont je voulais garder une trace dans cette rétrospective... finalement je ne peux rien y extraire, tellement je le trouve entier, texte et photos mêlés... je renvoie donc directement au lien (à relire encore ici)

Bon et pour finir, je voulais ajouter, que oui, bien entendu, l'hiver et toussa, pour tamatave, c'est relatif, mais quand on connait les longs mois de bonnes saisons chaudes, on a vraiment froid... et puis, il pleut, il caille, mais il y a aussi de bonnes parenthèses d'éclaircis et de ciel bleu, comme quand je parlais ici d'un hiver plutot cool alors qu'on était un 9 juin !

Posté par herxav à 23:30 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

29 mai 2012

- ça y est, ma page "graind'art à tamatave" est quasiment fermée pour moi : dernier vernissage fait, semaine d'expo passée, avec visite de plusieurs classes... Ce week-end, j'ai tout démonté et cette semaine, après leur dernier cours, les petits artistes pourront enfiiiiiin récupérer leurs oeuvres. je ferai un post à part en souvenir de cette dernière année de Graind'art à tamatave... si j'ai le temps...

- plus d'excuse maintenant : faut préparer le déménagement... à un mois et une semaine du départ, il serait grand temps ! Quand je pense que depuis deux mois tout le monde nous demande "alors, vous êtes en plein cartons ?"... Ce week-end on a juste commencé à sortir et dépoussiérer les cantines qu'on avait ramené de Guyane ! Reste plus qu'à les remplir...

- on n'est pas encore déterminé à 100% mais on penche pour le contenaire (c'est le même prix pour un frêt aérien de 3 mètres cubes - ce qui nous suffirait amplement - et un contenaire en bateau !!). Mais le contenaire faut le remplir pour que ça soit rentable... et comme la vie là bas est trèèèèèèèès chère parait-il... notre idée c'était de profiter ici pour acheter des trucs pour nous meubler un minimum (et remplir donc le contenaire)... au programme aussi du coup pour les semaines à venir : faire les magazins... chercher des meubles et tralala (bah oui, la maison que nous louons est meublée d'origine donc nous n'avons aucun meuble, ou presque, à nous !)... tout ça si on se décide pour le contenaire ! Parceque d'un autre côté, on est aussi vraiment très attiré par ce que beaucoup nous disent : "mais ne vous prenez pas la tête... partez avec rien et refaites tout à zéro là bas..." ! Le hic, ce sont nos 2 mètres cubes de choses à valeurs sentimentales qu'on veut emmener (surtout titine et ses toiles et toussa - que je n'ai vraiment pas envie de laisser moisir ici ! et les enfants avec tout leur kirimborimbony ! et quelques uns de nos tonnes de bouquins aussi !)... mouais, on n'est pas sorti de l'auberge ! On discute, on continue à se renseigner sur toutes les possibilités, en même temps on fait les cartons, et on verra ! (sinon, oui, on est toujours les pros des "tout à la dernière minute"... lol !) 

- dans le quotidien, on essaye de profiter un max de nos derniers moments à passer ici... se gaver de sambosses, de nems, de caca pigeons et autres tsaki-tsakeries malgaches... les maskita (pas encore fait récemment ! mais vue comment l'hiver tamatavien s'installe, on va pouvoir se caser des sorties de fins d'aprèmes sous les boui-bouis !)... les mofo gasy, ramanonaka, mofo akondro, et mena kely qu'on adoooooore (on rajoutera le koba pour Meva, lol) ! la soupe chinoise (ces temps ci on faisait pas mal du "à emporter"... on devrait essayer de se caser des vraies sorties restau !)... des promenades à la plage, flaner en ville, au marché (sauf que bon, comme il pleut pas mal, c'est pas toujours évident !)... et profiter de notre petit coin de paradis secret bien évidemment (là par contre, même s'il pleut beaucoup on n'hésite pas... et puis, ça nous rappelle la guyane d'écouter la pluie tomber sur le toit en falafa pendant qu'on se balance tranquille dans les hamacs...) ! Inutile de préciser que je mitraille à fond en ce moment pour tout immortaliser : les photos sont plein à craquer ! Et j'ai des tonnes de posts souvenirs que j'ai envie de faire... souvenirs de la maison, de ces plaisirs (mais aussi de ces prises de têtes) du quotidien malgache, des posts pour les enfants et leur petite enfance à tamatave... bref ! 

- dans le mois à venir, on devra aussi faire un aller retour en voiture pour tana (genre en deux jours), pour qu'on se fasse tous les 5 vacciner contre la fièvre jaune... mais faut qu'on attende les un an de Tsiky... après le 5 juin donc ! Puis xav aura le bac à faire passer sur tana toujours, la deuxième quinzaine de juin...

- pour résumer, ça va être le gros speed !!!

Posté par herxav à 19:58 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

27 mai 2012

Le lycée Français de Tamatave...

Tu as été au Lycée Français de Tamatave, forcément ça t'a marqué, c'est ancré en toi, pour toujours ! Ca ne s'explique pas vraiment je crois, ça se vit... Pour Meva et Mirana, c'est l'école de leur toute petite enfance... Présentation dans ce post ci.

P1100890 P1090102 

Titine y a grandi de 6 à 17 ans, du cp à la terminale ! Ce n'était pas évident pour l'écolage pour mes parents, mais ils ont tenu bon... je leur en suis éternellement reconnaissante ! Je ne sais pas comment j'aurai fait s'il m'avait fallu changer d'école ! Juste inimaginable ! En fait, je le dis et redis : c'est la meilleure école qui puisse exister !!!! Lol. Le meilleur cadre dans lequel un enfant puisse grandir et s'épanouir... en tout cas à cette époque là !

P1100898 

Jamais non plus je n'aurai imaginé que des années plus tard, mes enfants y passeraient une partie de leur vie... Et mon opinion sur la chose n'a pas changé ! J'étais vraiment contente de les y emmener chaque matin, même si chaque fois, c'est aussi un "coup de vieux" que je prenais en pleine figure, lol !

Petit remake :

 Le lycée français de Tamatave, c'est toute la petite enfance de Meva qui y aura passé ses 3 années de maternelle... une première année où elle avait pleuré de longs mois au moment de la déposer (juste 3 secondes mais ça nous a quand même un peu stressé à force, lol) (sa toute première rentrée ici)... une deuxième année où cette fois elle pleurait limite quand c'était week-end et qu'il n'y avait pas école (la rentrée en MS ici) (c'était l'année de la varicelle)... et une troisième année où "il n'y a rien à dire", elle s'épanouit et s'éclate tout simplement (photo de classe en GS ici)... 3 belles années avec tout plein de souvenirs de l'âge de 3 ans à l'aube de ses 6 ans... les fêtes de noël (son tout premier spectacle en PS et le 2ème spectacle en MS par là), la chorale, les sorties au ranch, à Ivoloina, à l'alliance française, à graind'art, la piscine et son premier diplome, le jardinage, le grand picnic dans la cour avec les autres maternelles, les jeux lors des journées portes ouvertes, les anniversaires, les grands gouters communs, les jeux à la récré, les copains, les loups, trimobé, la vie en classe (des jeux encore et encore, des arts plastiques, des dessins animés aussi, et bien sûr des travaux !)...

L'année prochaine c'est le cp, ça va être plus sérieux et surtout, elle change d'école parcequ'on change de pays ! Pour l'instant elle est sereine à ce sujet... on en reparlera en septembre ! On en aura pour 5 ans, ça sera donc tout son primaire qu'elle va passer là bas... peut-être que pour le collège, on reviendra au lft ? qui sait...

P1100922_001 P1100915 

Pour Mirana, le lycée français de tamatave, c'est sa toute première fois à l'école tout simplement (souvenir de sa première rentrée ici) ! (oui, parcequ'avant le lft, meva a fait un an de "jardin d'enfant" à l'école Les Colombiers... à l'époque il n'y avait pas de TPS au lft !) Revenons à Mirana en TPS (photo de classe ici)... déjà très petit bébé, elle faisait des va et viens pour y emmener et chercher sa soeur... c'était son rêve d'y aller (super post ici avec un cartable pour faire semblant !)... elle en a même pleuré (post déchirant ici), lol ! quand vint enfin son tour, à 2 ans et 7 mois, pas une larme, c'était comme si elle avait été à l'école toute sa vie ! l'école, c'est chouette, c'est fête, c'est plein de jeux et surtout des tas de copains (le super méga post qui détaille bien toussa ici) ! Je pense qu'elle en gardera de très bons souvenirs aussi, même si elle n'y aura été qu'un an... elle aura vécu elle aussi sa première fête de noël (son tout premier spectacle ici), la chorale, la sortie au ranch (où parait il elle est monté à cheval), la visite de grain d'art (l'atelier de maman où elle était super fière de montrer ses oeuvres et parler de son expérience de baby artiste à ses camarades de classe et sa maitresse, lol), elle a connu aussi les grands gouters communs, les anniversaires des camarades, elle a même eu la chance d'y fêter ses 3 ans, souvenirs également du toboggan, des vélos et pousses, de la voiturette, des jeux à la récré, de comment tout le monde voulait la porter et s'occupper d'elle comme un bébé bref, une année riche et intense, épanouissante, un extra début avant d'enchainer les 14 ans qui vont suivre jusqu'en terminale (on se demande bien où !)...

Posté par herxav à 20:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

25 mai 2012

Premiers devoirs... youpiiii !

Il y a quinze jours, Meva est rentrée toute chose de l'école ! "Maman, maman, j'ai des devoirs..." A "toute chose" il faut comprendre : toute fière, toute troublée, toute émue, et vraiment toute contente à la fois... non, mais sérieux ! Et à toutes les personnes qu'on voyait elle martelait de manière vraiment toute chose : "j'ai des devoirs maintenant" sous des airs de nananèèèèèèèreuuuu !

P1100515 P1100514_001

En fait, il y eut déjà quelques fois où elle avait invité des copains un peu plus âgés qu'elle et qui lui répondaient : "non, je ne peux pas venir jouer, j'ai des devoirs"... du coup, elle est contente d'être passée du côté de ceux qui ont des devoirs, lol !

P1090801_001 P1090803 P1090797

Posté par herxav à 12:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

24 mai 2012

Tsiky, mon baby boy de 10 mois...

P1100823- son dada ce mois ci : les portes ! Fermer, ouvrir, fermer, ouvrir... les placards, les chambres, le congel (pour lécher le bac glacé, lol)... Quand il laisse tout grand ouvert et s'en va en quête de nouvelles bêtises explorations dans une autre pièce, on a l'impression qu'un voleur est passé chez nous ! encore heureux qu'il fouinote, mais ne dévalise pas (pas encore)... en fait, dans chaque placard, il a ses fixettes ! Genre sous le plan de travail de la cuisine (où il y a dix mille trucs), il nous sort tout le temps le loana et le fanoto (des objets pour piler)... dans l'autre placard de la cuisine (où il y a d'autres dix mille trucs), il nous sort tout le temps une petite casserole bleue (il joue à enlever et remettre le couvercle...) ! Dans la salle de bain pour l'instant, il ne peut atteindre que les piles de serviettes mais ça ne l'intéresse apparemment pas (j'ai peur que très bientôt il n'arrive à choper les boites à barettes et pinces et chouchous et bijoux divers des filles... ça risque d'être gravissime, lol !)...

P1100503 P1100502_001

- autre grande nouveauté, c'est que mon fils, baby boy du 21ème siècle, veut aider à faire le ménage (et moi bien entendu, j'exploite, lol) (mieux vaut les habituer tôt, n'est-ce pas ?!!). Dès qu'il voit un balai, il veut balayer ! Et quand il est à table, il arrive toujours un moment où il fait comprendre qu'il veut un sopalin... voilà ce qu'il en fait :

P1100536 P1100538

L'effet de flou, c'est parcequ'il frotte vigoureusement ! Après, il émiette le papier... A une période où j'étais enrhumée, pour m'imiter sans doute, il aimait bien aussi faire semblant de se moucher (papier sur le nez et il souffle avec la bouche), puis de me moucher moi, sa momon d'amour auquel il prend si bien soin (crôôô mimi...) (un peu moins mimi de se faire tartiner le nez avec le sopalin qui a servi à essuyer vigoureusement la tablette où le bibou de 10 mois vient de manger = tablette où le bibou a tartiné son repas, lol) !

Deux petits clichés (que je garde trèèèèès précieusement pour les ressortir d'ici 20 ans...) avec un balai :

P1100610 P1100608

Mon baby boy de 10 mois ! 

Toujours aussi fan de tout ce qui roule !

P1100989P1100497 P1100498P1100495

Toujours occupé ! Il ne s'ennuie jamais... et nous, on ne s'ennuie jamais non plus à le regarder !

P1110006 P1110004 P1110005

Toujours curieux aussi ! Décidément l'intérieur de ce seau vide ne cessera de le troubler (cf le post de notre dernière escapade à Foulpointe) !

P1110008 P1110009

et attiré plus que jamais par tout ce que ses soeurs lui interdisent "noooooon pas ça Tsiky, tu vas casser mon truc..." ! Les bouquins à "pages fines"... la table de toutes les tentations (il a réussi à chiper quelque chose, là, ci dessous) !

P1100987 P1110012 P1100815

Posté par herxav à 21:10 - - Commentaires [3] - Permalien [#]