21 mars 2017

Zoom au cœur du centre ville de Port-Gentil

Petits arrêts sur images... en essayant parfois de regarder autrement... ou ailleurs... tout en étant bel et bien là... au coeur du centre ville de Port Gentil...

Au niveau du carrefour Airtel...

DSC03945   P1190926  

Un cliché un peu trompeur, ci dessus, tout simplement parcequ'il a été pris un dimanche, lol ! Du coup, la rue fait vide ( ...et plutôt sympa avec les arbres, lol) alors qu'en "temps normal", elle bouchonne un peu et n'est pas des plus agréables avec les taxis qui s'arrêtent et repartent n'importe comment... 

Ci dessous, dans les parages du tribunal...

DSC04555   DSC04554 P1190925  

Autour de CK2, des banques et des assurances... des petites échopes sous parasols : sandwichs, boissons, cigarettes, sucreries, lunettes de soleil, crédits téléphones, ceintures... et des gens qui siestent ! La chaleur assomme !

DSC04558 

Et encore le vide du dimanche...

P1190927 

Dans le secteur du consulat de France... le PMU... l'étal de fruits et légumes... quelques bars... 

DSC04694-001  DSC04689-001 DSC04687 

Elle ne paye pas de mine, mais j'aime beaucoup la maison en bois ci-dessous, en plein coeur du centre de POG ! Un peu typée case créole, toute vieillotte, peut-être abandonnée, limite invisible, engloutie dans le tintamarre et les blings blings de l'agitation des magasins autour... je ne pouvais pas ne pas la mettre... 

 DSC04693-001 

Autour du Casino... photo de rue shootée un dimanche une fois de plus... je ne sais pas si finalement, ça lui enlève ou ça lui (re)donne une âme...

P1190904 DSC04686-001  

Et pour finir, vers le carrefour des douanes... 

DSC04545 P1190905 DSC04698-001 

Voilà... c'était mes petits arrêts sur images... mes petits zooms au coeur du centre ville de Port Gentil...

Posté par herxav à 18:45 - - Commentaires [1] - Permalien [#]


20 septembre 2016

La rentrée 20016/2017 de nos loulous...

Une rentrée dans un contexte de troubles politiques... On s'en souviendra !!

Au lieu du 6 septembre, la rentrée à l'école Senghor de Port Gentil et au collège a donc été reportée au 15 septembre (cf post précédent)... Et au lieu de 24 enfants dans chaque classe maximum, il y eut trois enfants par classe en moyenne ! Un truc de dingue !

7h45, le parking était presque vide, alors qu'habituellement ça bouchonne ! On n'avait que l'embarras du choix pour se garer, lol ! C'était pour le coup bien pratique, un jour de rentrée, avec tout le matériel qu'il faut ramener pour les trois loulous !!!! Quand on a franchi le portail, on a complètement halluciné, tellement la cour faisait vide ! Et on n'était même pas en retard ! Les maîtresses étaient là, à accueillir les rares enfants qui arrivaient... et personne n'en revenait ! « On savait que pas mal de familles n'allaient pas être revenus, mais on navait pas imaginé que ça allait être vide à ce point ! »

Notre traditionnelle photo, le jour J :

Meva 10 ans, Mirana 7 ans, Tsiky 5 ans.

DSC03147

Meva, cette année entre en CM2. Dernière année du primaire pour notre pré-ado ! Le jour de la rentrée, le 15 septembre, dans sa classe, ils étaient 3 !!!! 

Mirana, elle, entre en CE2. Dans sa classe, ils étaient 5 ! Un beau record parcequ'en CM1 ils étaient 2 et en CP, 2 ou 3 !

Quant à Tsiky... ça y est, c'est sa dernière année de maternelle ! Mon baby boy entre en Grande Section. C'est un grand maintenant ! Il était trop content de changer de classe et de reprendre l'école... et puis, pas trop de stress pour lui qui n'aime pas trop les changements : il connaissait déjà un peu la maitresse, qui était la maitresse de Mirana il y a 3 ans ! Par contre, le jour de la rentrée, dans sa classe, c'était le seul élève !!!! J'avoue que j'avais ma petite boule à la gorge en lui disant au revoir devant sa nouvelle classe ! Ce qui « a sauvé » sa situation, c'est que les Petite Section et les Moyennes Section n'avaient carrément pas de maitresse ! Lol ! Les maitresses de PS et MS étant elles-même « femmes et mères d'expat de pétroliers et/ou para-pétroliers», donc, pas autorisées à revenir de si tôt ! Résultat, c'est la maîtresse de Tsiky qui récupère tous les enfants de maternelle ! Et du coup, avec toute la maternelle rassemblée, dans sa classe, ils étaient 10 le jour de la rentrée ! Même si mon pauvre loulou s'est retrouvé avec des petits à tétines et doudous, lol, au moins il n'était pas seul... mieux, comme c'était LE grand, bah, il était plutôt fier ! Et à la fin de cette première journée d'école bien étrange, on lui avait bien expliqué, que non, il n'allait pas être toute l'année dans la classe des petits et moyens, et que les camarades qui étaient dans sa classe l'an dernier allaient revenir petit à petit, dans les semaines à venir !

DSC03155

Compliqué mais finalement, ça a été pour tout le monde !

Nous avons compté en gros : le jour de la rentrée, il devait y avoir dans toute l'école environ 25 enfants !!!! Soit un peu plus l'équivalent d'une classe... Déroutant ! Mais... les maitresses ne se dégonflent pas : il faut commencer et avancer de toute manière, parce que les autres enfants qui vont arriver début octobre, auront commencé le programme en étant scolarisés en France !

Au collège, pour Xavier, c'est à peu près le même schéma, avec environ une dizaine d'enfants par classe... ça lui a fait une rentrée plutôt paisible du coup !

Travailler avec si peu d'effectifs, c'est presque comme du cours particulier ! Et puis, dès le lendemain de la rentrée, d'autres enfants arrivaient au compte goutte... en fait, selon les boites dans lesquelles ils bossent, certaines familles ont été autorisées à revenir plus tôt que d'autres... Mais la plupart sont attendus en octobre, avec cette histoire de "proclamation des résultats de la présidentielle par la cour constitutionnelle" ce 23 septembre... à suivre... 

Posté par herxav à 15:34 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

19 septembre 2016

Reprendre une vie presque normale dans un contexte de crise politique

A l'origine, cette année, la rentrée était prévue le 5 Septembre pour les profs et le 6 septembre pour les élèves.

On n'avait à l'époque encore aucune date officielle des présidentielles et toussa... mais tout le monde savait globalement que ça allait se passer fin aout/début septembre... et que ça risquait de chauffer à cette période là... J'en avais déjà brièvement parler dans ce post juste avant de partir en vacances... Comme c'était grave ce qui s'était passé lors des élections en 2009 à Port Gentil, cette fois ci, les entreprises pétrolières et para-pétrolières ont anticipé leur mesure de sécurité en obligeant "femmes et enfants" d'expats à rester le plus longtemps possible en France après l'été... ne pas revenir au Gabon avant mi ou fin septembre... et donc, soit de prolonger les vacances, soit de commencer l'école là où ils habitent...

Nous, nous ne sommes pas « gens d'entreprise »... Xavier a ordre de mission d'être là pour la rentrée des profs, nous avons donc acheté nos billets de retour de vacances pour le 2 septembre... Et on n'a pas d'autres choix que d'attendre les « ordres de dernière minute » pour reculer notre retour en cas de graves problèmes dans le pays !

L'autre particularité de notre cas, c'est que contrairement à "tout le monde" (je parle des expatriés), en juillet /aout, nous ne « rentrons » nulle part ! Les familles, elles, rentrent en France, y ont un pied-à-terre, un chez eux... Nous, en juillet / aout, nous sommes en vadrouille au bout du monde, vers l'inconnu – et l'au delà (mdr), avec nos balluchons sur le dos... Alors, si on nous demandait de ne pas revenir au Gabon pour la rentrée à cause de graves problèmes politiques, on n'aurait pas été « tranquillement chez nous » comme les autres, mais on aurait été bloqué à Johannesburg, là où on devait prendre l'avion à la fin de notre périple !

La question nous a effleuré l'esprit... et si on ne pouvait pas revenir avant un bout de temps, où irions nous ? Réponse de Titine-la-fofolle : revenir à Durban, se poser au bord de la mer, surfer et continuer les vacances tranquille, lol ! Non, mais si c'était vraiment pour quelques mois ? Bah « rentrer chez nous », c'est à Madagascar, donc on aurait pris d'autres billets et entamé de nouvelles vacances en s'exilant chez papi et mami, inscrit sagement nos enfants au Lycée Français de Tamatave...

Bref... Rien de tout ça... ouf ! ou dommage, lol ! Ca dépend...

Ce qui s'est passé :

- 31 aout, et les jours suivant : suite à la proclamation des résultats des présidentielles gabonnaises, de violentes et meurtrières manifestations éclatèrent... coups de feu... gaz lacrymogènes... pillages... 

- le 2 septembre (jour où on avait notre vol retour), South African Airways ne voulait pas faire atterir ses avions à Libreville, et ce jusqu'à nouvel ordre. Au final, on était bloqué 3/4 jours... Nous avions reçu dans les même temps un mail disant que la rentrée des écoles françaises allaient être reportée au 15.

- Et puis voilà, les évènements se sont calmés (pas forcément les esprits...) ! Et South African a bien voulu décoller. Le 6 septembre, on était à port Gentil, chez nous.

On a pu préparer la rentrée et reprendre une vie « presque normale » à quelques « détails » près... Genre : on a renforcé nos serrures et ne laisse plus la maison aussi sereinement qu'avant... on imagine le mal partout... on ne rentre jamais trop tard... on ne sort plus la nuit... on fait attention à toujours bien avoir nos papiers... être patients avec les contrôles qui se sont surmultipliés- et toute la pression qui va avec - de police/militaire dans nos trajets... c'est chiant mais on reste en mode "zen attitude en toute circonstance..." ! Tant qu'on peut encore aller à la plage, moi je dis, ça va... Bon sinon, on est toujours victime de ce que les médias appellent le "couvre feu numérique" (plus d'internet après 18h ! et quoi qu'il en soit de toute manière, en journée ou la nuit, pas de sms possible ni de réseaux sociaux ; en bref, depuis trois semaines, les communications ne peuvent se faire que par téléphone directement)... Pour bosser, préparer ses cours etc, pour xavier le soir, ce n'est pas pratique du tout...

- 16 septembre, l'école a enfin repris, mais, dans un contexte de crise politique qui n'est pas prêt de finir... d'ailleurs peu de famille n'ont été encore autorisée à revenir ! Et comment ?

- Aujourd'hui c'est la proclamation des résultats de la présidentielle par la cour constitutionnelle que tout le Gabon attend !!! C'est prévu normalement le 23 ou 24 septembre... Autant le dire, tout le monde a peur de ce qui va se passer ! Quel que soit les résultats, ça risque de chauffer ! On a commencé à faire nos provisions... certains gabonnais ont préféré quitter la ville et se retirer dans leur village... Wait and see...

Posté par herxav à 17:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

12 septembre 2016

Quand tout a l'air normal...

Récit tiré de mon carnet de notes (6 septembre)

A Libreville, Tonton Henry nous avait accompagné de l'aéroport à l'hotel Tropicana, pas loin du tout. Il y avait des taxis, mais notre oncle était là, alors on en a profité ! Rien d'inhabituel, ni à l'aéroport ni sur les centaines de mètres du boulevard qui mènent à l’hôtel... Il devait être 19h30 ou 20h. Lumières des voitures et des lampadaires qui défilent rapidement dans la nuit. On essaye d'imaginer les fumées, coups de feu et sirènes de police qui retentissaient dans la ville les jours précédents... Difficile d'être vraiment rassurés. Tonton Henry voulait y aller vite ! Il avait peur des barrages, bien plus loin, vers là où il devait rentrer. A l'hotel, le bruit de la mer. Le vent qui souffle. Atmosphère moite et chaude. Ambiance feutrée. Musique habituelle. Valse des serveurs. Et quelques clients attablés : deux petits groupes un peu bruyant, un couple d'amoureux, et nous et nos enfants insouciants et heureux de courir partout, malgré l'heure un peu tardive... Tout avait l'air normal... Nous avions eu une chambre sans réservation... et après un bon poulet grillé et de bonnes brochettes, on est vite tombé dans le sommeil, malgré la peur qui rode quelque part au plus profond de nous. La nuit fut calme et silencieuse au dehors, mais quelque peu agitée au dedans à cause des moustiques !

Tôt, le lendemain, nos bras s'agitaient sur le grand boulevard pour héler des taxis. On nous avait dit qu'il n'y en avait plus beaucoup... Ce n'était pas vraiment l'impression qu'on eut... Les voitures roulaient vite. Les dernières infos parlaient d'appel à grève général, mais on dirait plutôt que les gens partaient travailler... L'attente ne fut pas trop longue.

A l'aéroport, tout avait l'air là encore normal. Ca paraissait incroyable que deux jours avant des bruits disaient qu'il n'y avait aucune liaison entre Port Gentil et Libreville... et que même les aéroports avaient été fermés... Il n'était pas encore 7 heures du matin et déjà, des appels aux embarquements au micro. Brouhaha. Foule et file d'attente... l'habituel bordel... Il y avait beaucoup de monde. Ca paraissait incroyable que peut-être qu'un bon nombre de ces gens avaient été témoin de près ou de loin d'émeutes meurtrières... Ca enregistrait déjà pour le premier vol pour Port Gentil. Xavier discute au guichet. Quelques têtes connues arrivées la veille par Air France se rendent comme nous à Port Gentil. C'est rassurant. Nous n'avions aucune réservation, et même si nous étions cinq, nous étions confiants...

Posté par herxav à 09:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

11 septembre 2016

De retour au Gabon après les événements post-électoraux...

Nos news !!! Enfin !

Nous sommes finalement arrivés sur Port Gentil mardi 6 septembre dans la matinée, après avoir été bloqués quatre jours à l'aéroport de Johannesburg ! Les avions de South African Airways ne voulaient pas atterrir au Gabon pour des mesures de sécurité, à cause des émeutes meutrières post électorales. C'était pénible de se faire annuler chaque jour son vol et surtout de ne pas savoir quand pouvoir partir... mais finalement, quelque part, c'était mieux de n'avoir pas été au Gabon avec les loulous ces jours là ! C'était très tendu et très chaud depuis la proclamation des résultats de l'élection présidentielle le 31aout ...

Dès lors que nous avions pu prendre l'avion Johannesburg / Libreville, au bout du quatrième jour d'attente, tout s'est très vite passé. Lundi 5/9, les événements semblent s'être calmés : on nous a enfin autorisé à voyager. Et dès le lendemain, sans réservation aucune, nous avions eu un vol Libreville / Port Gentil (un tiers plein à peine...).

Tout s'est très bien passé.

Je vous rassure, ni à Libreville, ni à Port Gentil on n'avait à courir, ni entre tirs à balles réelles, ni bombes lacymogènes, ni émeutes, ni quelconques agitations... une réalité dont le pays eut à faire face quelques jours à peine avant notre arrivée...

Aujourd'hui, ça fait cinq jours que nous sommes là... et la vie suit son cours plutôt tranquillement nous concernant... La rentrée des classes a été décalée au mercredi 14 septembre... du coup, on est encore en mode « fin de vacances »... d'ailleurs hier, pour la première fois, nous sommes allés à la plage, à la Sogara. En partant de chez nous, il n'y avait qu'un barrage de militaires, un peu après l'Hotel du Ranch (quelques tonneaux pour ralentir, arrêter et fouiller éventuellement les gens), mais on n'a même pas été contrôlé. A la plage, on a retrouvé notre petit coin de paradis habituel. Belle bouffée d'oxygène salutaire dans un contexte qui peut être oppressant ! Le lagon, bleu, vert, translucide... le sable éblouissant de blanc... Il y avait deux trois personnes qui se baignaient, deux trois autres qui faisaient bronzette, et deux trois autres qui buvaient un coup... même Ulrich était dans le décor, comme d'habitude, à donner des cours de natation à trois petits gabonnais. Evidemment pour un samedi après-midi c'était calme, mais, étant donné le contexte, c'était plutôt surprenant. On s'était baigné jusqu'au coucher du soleil ! Ca nous a fait un grand bien fou !

Depuis qu'on est là, on ne sort pas trop, mais sans se forcer... Pas vraiment besoin... pas vraiment envie... comment dire ? Après deux mois à vivre en vadrouille dans un camping-car, toujours sur les pistes, à la bohémienne, les loulous sont contents de se poser et retrouver leur maison, leur jardin, leurs jouets, leur petit confort... Moi, je suis occupée à remettre la maison en route : nettoyer, vider les valises, ranger... Nous profitons aussi d'avoir du temps pour bricoler et jardiner... Et puis, les copains ne sont pas encore là (très très peu de famille ont osé et ont été autorisée à revenir)... 

On a fait de grosses courses - retour de deux mois de vacances oblige, mais aussi parcequ' on ne nous a parlé que de ça depuis notre retour : « faites des réserves au cas où.... » ! Gaz ok. Essence ok. Eau et électricité ok. Petit tour chez ckdo, à casino, à la Boucherie du Port, à Agripog, ainsi qu'au Grand Village... Les magasins sont ouverts et on a eu tout ce qu'on voulait... Ce qui change c'est la présence de quelques militaires devant les magasins, téléphone-en-main fusil-au-sol ou accroché-au-dos... je suis allée voir aussi mes « mamans-vendeuses-de-légumes-des-coins-de-rues » habituelles : « c'était dur, mais ça va avec la grâce de Dieu ! Et la santé est là, c'est l'essentiel.... Mais ça ira mieux surtout, quand les clientes-mamans-expats parties depuis le début des grandes vacances seront revenues » !

Nous sommes en ce moment même en train de préparer la rentrée aussi... puisqu'évidemment, ce n'était pas à l'aventure avec nos sacs à dos deux mois sur les pistes d'Afrique Australe qu'on a pu s'occupper du matériel scolaire des loulous ! On a donc fait avec ce qu'il y a à Gabon Méca... Les loulous sont au taquet pour la rentrée ! Xavier un peu moins, lol ! Pour la petite histoire, vendredi nous sommes passés à l'école : personne n'était encore revenu de vacances France : ni les maitresses, ni même le directeur ;) ! Il n'y avait qu'Elisa et Konaté. "Ils rentrent tous ce week-end normalement..."

Voilà voilou, pour répondre aux inquiétudes de la famille et des amis qui, pour certains, étaient sans nouvelles de nous depuis qu'on était bloqué à l'aéroport de Johannesburg... Nous avons internet depuis jeudi... mais ça ne marche que la journée uniquement... Les réseaux sociaux ne fonctionnent toujours pas ! Ni les sms, ni whatsapp, ni viber ne passent... si on veut communiquer, il faut téléphoner directement... J’essayerai de remettre à jour le blog comme je peux... et vous raconter depuis tout ce temps...   

Posté par herxav à 13:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


09 juillet 2016

Les hippopotames de Santa Lucia

Il parait qu'à Santa Lucia, on peut voir trainer des hippopotames dans les rues de la ville, ou se baigner dans les piscines des lodges... Des anecdotes, on en a entendu plein plein plein... tout le monde a une historie à raconter sur le sujet ! Les panneaux de dangers ne manquent pas... C'est simple : avant de venir, on crut que c'était des bestiaux qui couraient les rues comme les poules à Mada, ou les vaches en Inde, lol...

Des empreintes, on en a vu pas mal ... sur un des sentiers qui longe l'estuaire... en forêt, en lisière du village... Mais... on n'en a croisé aucun en ville... en tout cas pas de manière légendaire, digne de Santa Lucia... On a donc tenté de forcer nos chances en flanant sur les embarcadères... 

P1040514  P1040516 P1040517 P1040746 P1040515 

Bah non ! Pas l'ombre d'un hippo ! Par contre, il y avait de beaux couchers de soleil ! De magnifiques envols d'oiseaux aussi ! Ainsi que des sourires béats de touristes qui revenaient satisfaits de leur croisière en bateau sur l'estuaire ! Mais pas l'ombre d'un seul hippo !

 P1040752 P1040837  P1040812 

Jusqu'à cette fin d'après-midi, la veille de notre départ, où on a été flané sur le pont à l'entrée du village...

P1040768 P1040764 P1040816 P1040789-001 

Des hippos se baignaient dans la lumière du soleil couchant... Ils bullaient... nageaient... mangeaient... baillaient... C'était juste incroyable ! 

P1040793 P1040758-003 P1040753-004 

Ils faisaient leur vie tranquille... en pleine nature... chez eux... dans leur élément... à quelques mètres de nous... sous le pont d'où nos yeux émerveillés plongeaient...

P1040770 P1040777 P1040783 

C'était la première fois qu'on en voyait autant et si bien... alors je ne me suis pas retenue hein, j'ai mitraillé !!!

Une dernière fois, le décor...

P1040839-003

L'estuaire de Santa Lucia...

P1040838-001 

Posté par herxav à 20:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Santa Lucia, village touristique...

Du village de Santa Lucia, j'avais quelques idées de clichés en tête... mais je n'ai pas pu les faire... journées trop chargées dans les alentours, lol ! 

Deux petits clichés souvenir du coin tout de même, sur la route qui mène à la plage, un petit aperçu du "Santa Lucia, village touristique"...

P1040495-002 

... avec des pantalons thailandais, et des paréos avec écrits dessus "souvenir du Mozambique" !!! Lol

P1040494 

Posté par herxav à 16:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Marche en forêt dans les alentours de Santa Lucia

L'après midi, après la marche le long de l'estuaire et sur la plage, nous nous sommes promenés en forêt, en lisière de la ville ! C'était impressionnant de voir comment Santa Lucia était au coeur d'une nature aussi luxuriante !

Au bout d'une piste sans issue, dans un quartier où nous nous sommes retrouvés tout à fait par hasard, nous nous sommes engagés sur un sentier par pure curiosité... Aucun panneau, aucun plan, mais le sentier, bien dégagé, nous avait happé... il y avait plusieurs embranchements... hésitation aucune, lol... c'était comme la réponse à un appel... celui de la nature... qui nous guidait par son silence... et ses odeurs... Le temps, par moment crachineux, rajoutait sa touche à la force envoutante des lieux...

DSC00672 P1040499  P1040498 P1040502-001 P1040501-002 P1040504 

Nous avions toujours en tête les panneaux qu'il y avait partout en ville, ou lors de nos promenades du matin : "attention aux hippos et aux crocos"... On scrutait partout, partagés entre la peur de se faire surprendre par des bêtes sauvages, et les surprendre nous-même pour les observer discrètement dans leur milieu naturel... L'endroit semblait propice... Tous les sens étaient en éveil instinctivement... 

P1040508 

Au bout d'une heure de marche à peu près, on aboutit sur une clairière... 

P1040510 

Et là :

P1040506 P1040511 P1040507 

... paisiblement...

P1040509 

Vraiment rien de méchant ! Ouf !

Ceci dit, par endroit, il y avait des empreintes... et pas de pattes de bichettes hein ! On aurait plutôt dit de grosses empreintes d'hippo ! Tout autour de la clairière, d'ailleurs, derrière quelques rideaux de gros arbres par endroits, ou une muraille d'arbustes par ailleurs : fenêtres ouvertes sur l'estuaire. Nous sommes bel et bien sur leur territoire ! Malheureusement, nous n'y croiserons ni crocos, ni hippos !

P1040513 P1040512  

Posté par herxav à 14:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

La plage de Santa Lucia...

Il y avait d'abord cette zone là : 

P1040439 

... une petite concentration de pêcheurs... et plein de traces de pneus sur le sable... peut-être pour mettre des bateaux à la mer... Etrangement, quand nous y étions, il n'y avait pas une seule voiture... et la concentration de pêcheurs était plutôt gentille ! 

P1040460-002

Et puis, pour nous promener, nous sommes partis dans le sens opposé...

P1040459  P1040441 P1040443-001

La plage est vaste, belle, sauvage ! Aucune construction, aucune habitation : c'est une zone protégée et règlementée  ! 

P1040465 P1040453 P1040456-001 

Soleil et ciel bleu trompeurs : il ne faisait pas chaud du tout !!! Et il y avait un vent fou ! On courait et se cachait derrière les dunes pour nous protéger de temps à autre du vent et nous échauffer un peu !

P1040469 P1040470 P1040479   P1040457-001 

L'Estuary Beach... entre rivière et océan... 

P1040450 P1040446 

Il n'y a plus de panneaux... mais les mises en gardes sont bien ancrées dans nos têtes : on nous avait tellement martelé le cerveau sur le sentier pour venir jusque là... "attention aux hippos, aux crocos et aux requins" !!! Tsiky rêve de croiser un hippo !

P1040467-001 P1040445 P1040475 

A un endroit, on retrouve un peu plus de verdure... De l'autre côté de l'estuaire, surprise :

P1040476 

Puis, plus loin, sur le chemin du retour : 

P1040414-002

Posté par herxav à 09:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Promenade le long de l'estuaire de Santa Lucia...

La première escapade qu'on a faite autour de Santa Lucia, est une ballade le long de l'estuaire... la fameuse...

P1040420-001  

Pas de croisière en bateau pour nous... un incontournable parait-il lors d'un séjour à Santa Lucia pour y voir des hippos, des oiseaux, des crocos et profiter des paysages... Pas de croisière en bateau donc, mais on a fait, durant notre séjour dans le coin, quelques très belles randonnées où l'on a super bien profité aussi !

P1040412

Pour cette première, le sentier était très bien balisé. Mais attention c'est du sérieux ! Des mises en garde partout avec des panneaux "attention crocodiles, hippos, et requins"... On a très vite compris pourquoi d'ailleurs !  

P1040406 P1040407  

A quelques dizaines de mètres à peine de nous :

P1040491

Sur les bas côtés du chemin en bois, on trouve parfois aussi de sacrés traces de bestiaux... "Heeem ! On reste bien sur le chemin les loulous, hein !"

 P1040411 P1040484 P1040413

Il y avait des traces toutes fraiches d'hippo !!! On avait scruté partout, mais on ne les avait pas vu ! Pas cette fois ! 

P1040408

P1040422 P1040482   

Xavier a sorti les jumelles de son grand père ! THE jumelles (une pièce de musée du début du siècle précédent !!!), qu'on n'a jamais eu l'occasion d'utiliser d'ailleurs.... Une antiquité au top, lol ! On put observer plein d'oiseaux ! Et pas que...

 P1040485 P1040410 P1040489 

Quelques points de vue depuis le sentier en bois :

P1040418 P1040480

Et au bout des kilomètres de chemin sur pilotti, on aboutit là : 

DSC00670-001 

... un endroit superbe, entre la lagune et l'océan... avec toujours les mêmes mises en gardes...

L'appel à l'exploration était inévitable !

P1040426 P1040429-001 P1040425-002 

Attention derrière les herbes...

P1040487

La nature à l'état pur et sauvage !

Ci dessous, le sable dessiné par le vent !

P1040433 P1040434 P1040431-001   

Et de l'autre côté, l'océan... 

P1040430

Bienvenus sur la plage de Santa Lucia !

P1040462 

Posté par herxav à 05:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]