23 décembre 2015

Le Cap Lopez

 La plage du Cap Lopez est en fait l'autre plage connue de Port Gentil. J'ai déjà eu l'occasion d'en parler (ici ou ici par exemple), mais pas tant que ça finalement... et pourtant... c'est un peu comme notre deuxième maison à ciel ouvert, tellement on y passe du temps, lol !!! Et puis, il y en a beaucoup à raconter sur le Cap Lopez ! Il faut savoir par exemple, qu'historiquement, le Cap Lopez a été un lieu de la traite négrière à partir des années 1720. Et puis, il y a son emblématique phare... ses surfers... ses pêcheurs... le petit village togolais et ghanéens tout au bout... Je vais y revenir en détail dans d'autres posts... 

P1190871 P1190111-001 DSC02978 DSC02979  DSC02976

Le Cap Lopez, ce sont aussi ses restaus et ses cases... animés les week-ends !

DSC07564

Les restaus, il y en a deux au Cap Lopez. Le Pétrolier, presqu'au bout de la presqu'île. Et l'autre, au niveau des cases, un restau bar qui donne directement sur la plage. Les gens aiment bien... nous, on préfère faire nous même nos barbeuc sur la plage, en famille ou avec les copains ! Et depuis la fois où on a été au Pétrolier en étant arrivés à 11h et où on n'avait été servi qu'à 14h30/15h (il y a souvent du monde), c'était certes très bon, mais le super-poisson-qu'on-choisit-nous-même-quasi-vivant et servi délicieusement grillé avec des bananes plantains et du riz, nous sont restés un peu en travers de la gorge !

(photos au Pétrolier, janvier 2013) 

P1180200 P1180207 P1180203

Les cases sont un peu comme les carbets en Guyane... ouvert sur l'océan... avec une table pour le picnic... et généralement un coin pour le barbecue... La plupart sont des cases de société (perrenco, total, schlum, etc...) ! 

DSCN6009 DSCN6015 DSCN6014 DSCN6011

Les gens y viennent surtout les week-ends, entre amis, ou collègues, ou associations diverses... les cases sont "réservées"... et on y passe du bon temps... Chacun ramène un petit truc à manger et à boire... on met tout sur la table... Les loulous jouent tous ensemble... et on mange à la bonne franquette ! Après, les uns se baignent... d'autres font bronzette ou la sieste... d'autres marchent un peu... ou encore restent à discuter... ça fait partie du quotidien port gentillais !

Ci dessous, quelques clichés souvenirs avec les collègues de Xavier et leur famille (septembre 2013)... 

DSCN3955 DSCN3946 DSCN3941-001 DSCN3943 DSCN6013 

Posté par herxav à 12:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

21 décembre 2015

Presqu'île de Mandji (les plages au nord-ouest de Port Gentil)

L'autre côté de la presqu'île de Mandji, la partie au Nord-Ouest de Port Gentil, est complètement différente des plages-lagons côté orientalPlace ici, aux vagues et à l'océan... avec sa bouffée d'air ennivrante de liberté... 

P1030202 P1030176  P1030170 

Une plage, beaucoup plus sauvage, qui s'étend à perte de vue, sur des kilomètres et des kilomètres... 

On parle globalement du Cap Lopez... 

P1030172  P1030208 P1030197 

On adore y marcher, longuement... ramasser un tas de trésors ramenés par les courants...

Ci dessous, mon baby boy à 1an et 7 mois...

P1180661

Jouer avec ses vagues, bien entendu... 

P1180240  P1180243 P1190195P1180246-001 

(Meva, 6ans et demi, Mirana un peu moins de 4ans, Tsiky 1 an et 7mois)...

Purs moments de shoot au bonheur !

P1180224-001 P1180248 P1180239-002 

Comme on est face à l'océan, il y a beaucoup de vent et on fait souvent la fête au cerf volant ! En saison sèche, les kite surfers sont même de sorties !

DSCN6041  DSCN6029-001 DSCN6036-001 DSCN6037  

Ce qui change aussi par rapport aux plage-lagon côté nord-est, c'est qu'ici, les plages restent facile d'accès. Nul besoin de 4x4 ni de bateau pour s'y rendre. Certes on est à une vingtaine de minutes de Port Gentil, mais ça constitue une véritable escapade, même le temps une simple petite sortie en fin d'après midi... Nous, on est fan !

DSCN6043 

Posté par herxav à 16:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

11 décembre 2015

Presqu'ile de Mandji (les plages lagons au nord-est de Pog)

84900249_o

Port Gentil se situe sur la presqu'île de Mandji.

La partie orientale de cette presqu'île est une succession de "plages-lagons" qui commence à Port Gentil même, au niveau de la Sogara, la plage la plus fréquentée de la ville. Haaa la Sogara, cette chère plage qui aura vu en partie nos enfants grandir... Ambiance, ici ou  ! Les plongeons après l'école jusqu'au coucher du soleil (des clichés ici)... Cette impression d'être toujours en vacances alors que c'est le quotidien... les cours de natation sur fond de carte postale... sable blanc... mer translucide... l'aire de jeux naturelle... les retrouvailles avec les petits camarades d'école... Quelqu'un l'avait évoqué un jour, comme étant le paradis des enfants ! Mais pas que... puisque c'est aussi le temps de décompresser de nos conditions de vie d'expatriés en Afrique, lol... lézarder sur une serviette et ne rien faire que de sentir le soleil chauffer sa peau... le temps des papotages entre mamans... le moment sportif, le temps de quelques "longueurs imaginaires" dans cette piscine naturelle animée par quelques bancs de poissons... A une dizaine de minutes du centre ville ! Le club Sogara, un des premiers lieux qui marque quand on arrive à Port Gentil ! Forcément, j'en ai beaucoup parlé déjà !

Aux alentours de la Sogara, toujours à Port Gentil donc, j'avais aussi évoqué un peu la plage du Dahu, et la plage de Nengabembe et du Saint Diambu. Souvenir d'un magnifique coucher du soleil, après le boulot, dans les parages ici ! Puis, plus loin, en remontant petit à petit vers le nord, au delà de la rivière Ozounga, des kilomètres et des kilomètres de petits coins paradisiaques, à perte de vue...

P1190400-001 P1190412 P1190384 P1190453-001

Des lagons aux eaux cristallines bleues vertes... transparentes... magnifiques... avec de longues bandes de sable blanc, et tellement fin que ça crisse au pied...

P1190410 

Des plages bordées de cocotiers, de palmiers ou de mangroves... et de quelques cases... pour faire écouler le temps...

P1190398 

Nous sommes donc là, côté Est de la presqu'île de Mandji, dans la baie, au nord de Port Gentil... A marée extra basse, voilà ce que ça donne...

P1190424 P1190440-001 P1190449-001  

On parle globalement des Trois Rivières... mais ceux qui s'y connaissent un peu dans la géographie locale vont évoquer comme repères : la Pointe Chapuis, le relais bleu, la Pointe Djolowe, la baie des trois rivières, la baie des cocotiers ou la baie du prince... On y accède essentiellement par bateau... à cinq /dix / quinze / vingt minutes à peine de Port Gentil... plus ou moins selon le type d'embarcations et le point d'arrivée choisi... 

P1190342P1190333P1190337P1190466-001 

Nous, on n'a pas de bateau... mais des potes super sympas qui nous y emmènent... un week-end avec une famille, quinze jours après, avec une autre famille...

Sinon, il faut savoir que certains coins sont aussi accessibles en 4x4... ou en marchant !!! Et on adore, de temps à autres, partir à l'aventure comme ça !

P1190421

Des tas et des tas de posts sont consacrés à cette partie orientale de la Presqu'île de Mandji, dans la rubrique "Escapades gabonnaises"... Mais pour aujourd'hui, je mets une série de clichés-souvenirs de notre toute première fois aux Trois Rivières, avec la Dub' family (lol)... ça remonte à il y a quelques années déjà... 

P1190370 P1190401P1190444

A cette époque là (février 2013), Tsiky avait 1 an et 8 mois, Mirana 4 ans, et Meva 6 ans et demi. 

P1190404

P1190408 P1190463

Etrange trouvaille piquante ce jour là : 

P1190389 P1190395 P1190392 P1190397 

Bref...

Se promener en bateau, pêcher ou s'adonner à des activités sportives marines (il n'est pas rare les week-end de croiser des gens faire du jet ski, du ski nautique ou du wake board...), se poser dans une case pour le picnic ou un barbecue, passer du bon temps avec des amis, marcher, profiter de la plage, se baigner... voilà donc à quoi on peut passer nos temps libres à Port Gentil, de ce côté ci de la presqu'île de Mandji...

Posté par herxav à 23:06 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

28 novembre 2015

Dans les rues, dans les quartiers, tout là bas...

A Port Gentil, on peut très facilement vivre sans sortir d'un certain périmètre, qui se limite autour de là où l'on habite, là où l'on bosse, là où les enfants vont à l'école, là où l'on fait ses courses, là où tu vas faire du sport ou prendre l'air, là où les copains habitent (soit, dans les alentours de tout ce qui a été cité auparavant)... périmètre relativement étroit, où sont concentrés les expatriés, on va dire... on ne va pas bien loin... on n'en a peut-être pas forcément besoin, de toute manière... et puis, les obligations n'en donnent pas vraiment le choix... quant au reste, on ne cherche pas... même si on trouve qu'on tourne un peu en rond... même si on se rend bien compte que dans ce périmètre les prix affichés sont pour les expatriés, donc forcément plus cher qu'ailleurs... même si on n'y rencontre que les mêmes têtes... toujours... même si parfois, on n'a même plus l'impression d'être vraiment en Afrique... on va s'en plaindre... ou pas... la vie tourne de toute manière autour de ce périmètre, où l'on va et vient...

Quand, de temps à autre, on essaye d'en pousser un peu les limites, les expatriés s'estompent du tableau et Port Gentil dévoile alors d'autres facettes... plus colorées, plus poussiéreuses, plus cabossées, plus authentiques, plus bruyantes, plus vivantes, plus charmantes, plus odorantes, plus grouillantes, plus sales... bref, plus comme on aime bien trainer par là bas... et s'y égarer... Et on ne l'imagine pas, mais il est vraiment immense le fin fond des quartiers tout là-bas... 

 DSC02694 DSC05241 DSC02689 DSC02946 DSC05234 DSC02948 DSC05238 DSC02947  

Posté par herxav à 23:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Grand Village (Port Gentil)

A Port Gentil, on a le Grand Village ou La Balise, comme à Tamatave on a le Bazary Kely ou le Bazary Be... C'est la porte d'entrée vers les quartiers... 

Des voitures qui klaxonnent des taxis qui bouchonnent...

DSC03226  DSC02728 

 Le chant du muezzin. 

DSC03225-001 

Couleurs chatoyantes. 

DSC02720 

Etal. Attroupements. Fripperies. La mode à l'Africaine.

 DSC02713 DSC02721

Brouette de lait caillé. Ballons poussiéreux. Antonnoirs décolorés. Bric à broc de plastic. Pas pressés. Déambulations nonchalantes. 

DSC02715 

Texto devant chez le libanais. "Je suis au Grand Village."

DSC02717-001 

Parasols délavés. Fruits et légumes venant de l'Ogooué. 

DSC02714 

Ca c'est quoi c'est ?

DSC02716

Des voitures qui klaxonnent... Des taxis qui bouchonnent... Nous sommes au Grand Village... C'est la porte d'entrée vers les quartiers... 

DSC03227

Posté par herxav à 14:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Dans les rues de Port Gentil...

Dans les rues de Port Gentil... on trouve des petits étals comme ci dessous... mais pas tant que ça finalement pour une ville africaine... en fait, ça dépend surtout des quartiers je crois... 

 DSC02702 

Dans les rues de Port Gentil... on peut trouver par ci par un flamboyant... et quand ils fleurissent, ils égayent et réchauffent nos coeurs restés dans notre petite ville malgache chérie ! On pourrait presque se croire à Tamatave sur cette photo !

 DSC05242-001 

Dans les rues de Port Gentil... les taxis roulent, klaxonnent, font des appels de phares, s'arrêtent et repartent n'importe comment, sans forcément utiliser leurs clignotants... Si ailleurs il faut se méfier des vaches sacrées, des chiens, des poules, des pousses pousses, tuk tuk ou calèches, à Port Gentil, il faut se méfier de ces caisses roulantes blanches à capot et coffres bleus !!

DSC02700 DSC02709 

Dans les rues de Port Gentil... il y a quatre voitures différentes (lu je ne sais plus où... et trouvé ça trop rigolo !) : les taxis bleus et blanc, la petite voiture noire ou rouge des petites gens, le 4x4 Pajero gris des expatriés ou des riches gabonnais, et le Toyota Hilux blanc des sociétés ! 

DSC05244

Dans les rues de Port Gentil... ce n'est pas difficile de traverser les rues... on ne souffre pas trop des embouteillages... par contre, il y a toujours des gens pour se plaindre, lol... en fait, ça dépend des axes et des heures de pointes, mais ce n'est franchement pas méchant ! 

DSC02705

Posté par herxav à 11:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

14 novembre 2015

Le jardin botanique de l'Hotel du Parc

Une promenade que l'on fait de temps en temps et que l'on apprécie vraiment tous beaucoup, chez nous... 

DSC02304-001 

... pour respirer le vert sans que ça ne soit tout de suite l'expédition... Et bien oui, c'est possible à Port Gentil !

DSC02306

DSC02308 DSC02307-001 

Déambuler dans un parc tropical luxuriant...  

DSC02316 DSC02318 DSC02321 

Et faire d'étranges trouvailles...

 DSC02375 DSC02324-002 DSC02309

Nul besoin de 4x4, de bateau, ou d'aller à perpète-les-oies (lol) pour s'y rendre... nous ne sommes pas loin du centre ville... tout en étant en pleine nature... Et quelle nature !!!!

DSC02332

Le bonheur de courir dans les bois...

DSC02327-001

DSC02338 DSC02325

Saluer le baobab qui nous rappelle trop Mada...

DSC02339 

Se raconter des histoires... 

DSC02333

DSC02354 

DSC02337 DSC02330 

Flaner le long des allées ombragées...

DSC02363

Chercher... admirer... s'étonner...

DSC02351-001

DSC02361 DSC02359 DSC02372 

Petit mémo pour d'ici quelques années : sur les photos, Meva a 9 ans, Mirana 6 ans et demi, et Tsiky 4 ans. DSC02364 

 Découvrir des petits sentiers secrets...

 DSC02349 DSC02358 DSC02360 DSC02366 

Nature sauvage...

 DSC02374 

Fouilli de jardin dessiné...

DSC02406

DSC02405 DSC02402 

Deambulation au coeur de la palmeraie...

DSC02403 DSC02381 DSC02398 DSC02415 

Petits ponts romantiques...

 DSC02394 DSC02407 DSC02383-002 

Etangs et plan d'eau miroitant... 

DSC02411 DSC02418DSC02413 DSC02414 

DSC02420 

L'endroit est privé, mais ouvre ses portes et déroule son tapis végétal à qui veut apprécier... Nous, on adore ! On trouve ça beau, et c'est franchement ressourçant de venir s'y ballader... 

Posté par herxav à 22:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

30 octobre 2015

Visite de Cora Wood.

Il y a des gens qui disent qu'il n'y a rien à faire à Port Gentil... alors quand on a l'opportunité de voir des choses, s'instruire un peu, il faut sauter sur l'occasion ! L'an dernier, nous avons visité l'usine de Cora Wood. Va savoir pourquoi c'est aujourd'hui seulement que je me décide à pondre ce post ! 

DSCN7474 

Alors pour commencer, déjà, Cora Wood est l'usine de fabrication de contreplaqué de Port Gentil, créée en 1947. Pendant longtemps, elle a été la plus grande usine de contreplaqué au monde, tant en quantité qu'en qualité. Elle exporte dans toute l'Europe et plein d'autres pays dans le monde.

Ci dessous, Mirana (5 ans) et son amie Camille. 

DSCN7477

DSCN7478 DSCN7479 

Le bois utilisé est essentiellement l'Okoumé, un bois endémique au Gabon. Les forestiers opèrent normalement de "manière responsable"  (choix de l'arbre selon sa taille et son âge, nombres coupés par surface, etc) sur des concessions définies au fin fond de la jungle gabonnaise (je ne m'étends pas sur leur conditions de vie et de travail...) ! Une fois les troncs coupés en grume, ils sont tractés en radeau sur le fleuve Ogoue, jusqu'à Port Gentil. 

(bon, j'espère que je ne raconte pas trop n'importe quoi, lol, parceque ça fait plus d'un an qu'on avait fait la visite...) 

DSCN7481 DSCN7487 DSCN7490 

Les grumes entrent dans l'usine avec un système de ce type (celui là me semble trop rouillé pour fonctionner, lol...) 

DSCN7483-002 DSCN7493

Elles sont d'abord coupées selon la longueur voulue...

DSCN7503 DSCN7504-001

... pour être ensuite pelées puis déroulées en couches très fines. Ca ressemblait presque à du tissu ! C'est l'étape que je trouve la plus impressionnante !

DSCN7495

DSCN7496

DSCN7494 DSCN7500 DSCN7497 

Il faisait très chaud dedans et hyper bruyant avec les machines ! On se demande comment ils font à longueur de journée !

En tout cas, les enfants semblaient ravis de voir tout le processus de transformation du bois ! 

DSCN7512 DSCN7501-001 

Après le déroulage, on passe au tri, à la coupe, au séchage... puis au collage, pressage, ponçage et finitions divers... Les déchets et autres restes sont récupérés pour être brûlés et faire fonctionner les étuves, ou pour fabriquer des palettes...

DSCN7519 DSCN7515-001 DSCN7518 DSCN7517 

Je me suis régalée à faire des photos (parfois un peu expérimentales, désolée si vous n'êtes pas fans !)...  

DSCN7514-001 

 Ci dessous, nous étions dans le hangar, avec les marchandises, prêtes à être exportées... On surnomme ce hangar, "la cathédrale". Tout est en bois et aucune colonne ne soutient sa voute alors qu'elle serait longue de 80 m !

DSCN7522 

Après ça, nous sommes allés faire un tour à la scierie... Je n'ai pas vraiment été inspirée... par contre, je me suis lachée à l'extérieur ! Ca change de l'habituel "point de vue pétrolier" du port de Port Gentil...  

DSCN7530 DSCN7531 

L'autre qui était bien content à cette étape là de notre "promenade" dans Cora Wood, c'était Tsiky ! Libéré... enfin !!! Parceque pendant toute la visite à l'intérieur de l'usine, il était accroché dans mon dos au manduca... Bon, il ne s'était pas plaint, mon baby boy gentil... mais il était quand même bien super content de pouvoir marcher / courir / sauter / grimper partout à l'extérieur !

DSCN7527-002 DSCN7523 DSCN7526-001

Et top du top, il y avait, en-action-s'il-vous-plait, plein d'engins passionnants pour lui !! Ci dessous, Tsiky (2 ans 10 mois), imite le camion à bras bizarre derrière lui !

DSCN7532

DSCN7539 DSCN7536 

Voilà, c'était vraiment très intéressant ! Si vous avez la possibilité de le faire, il ne faut pas hésiter à visiter Cora Wood ! Encore merci Pierre !!!

DSCN7541-003

Posté par herxav à 23:18 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

07 octobre 2015

Sur le chemin de l'école...

A Madagascar, nous habitions à 300 mètres de l'école. C'était le top pour les allers-retours pour y emmener Meva (il n'y avait qu'elle à l'époque !)... on y allait soit en vélo, soit à pieds (avec Mirana à l'écharpe quand celle ci était bébé)... parfois aussi, xavier l'emmenait en moto... Un rythme de vie plutôt cool, que certains ont d'ailleurs la chance de connaitre ici à Port Gentil... mais pas nous, ouiiiinnnn !

Ceci dit, à POG, rien n'est vraiment loin... depuis le centre ville où on habite, on est à plus ou moins 5 minutes de l'essentiel en voiture (plage, boulot, marchés, sport et autres) ... sans "véritable embouteillage" ni stress particulier (à part la pression des contrôles de police à gogo peut-être...) ! Le seul truc c'est qu'il faut prendre la voiture ! Autant dire, après nos habitudes à Mada, surtout concernant le trajet école/maison (quatre fois par jour parfois), j'ai eu du mal à m'y faire (sans parler du fait que pendant deux mois, au début on n'avait pas de voiture, donc il fallait se débrouiller en taxi ; et pendant un an, même avec la voiture, il fallait gérer le papounet au lycée... les filles dans deux écoles différentes - faute de place... puis, le baby boy à la crèche...) !

Aujourd'hui, ouf, ils sont tous les trois dans la même école (et xavier bosse juste à côté)... on s'est habitué... même si j'avoue que parfois, je suis nostalgique de cette époque où on était à cinq minutes à pieds de l'école ! 

Dans ce post, des petits arrêts sur image tout au long du trajet que l'on emprunte probablement le plus dans notre quotidien port gentillais. Des clichés pris à plusieurs moments différents, que je rassemble donc ici...

Notre "très sympathique" rue pour commencer... 

DSCN5572

Un jour on sort de chez nous pour aller à l'école et... on voit ça... Ce n'est déjà pas bien beau à la base, mais là, c'était fort ! Non mais c'est quoi ce bazar ??? Des gens ont balancé des collinettes de parpaings à moitié cassés dans toute la ruelle... certes, c'est mieux que les déchets divers (ce qui arrive aussi parfois - berk !), mais tout de même !!! C'était un peu limite pour passer, et c'est resté comme ça pendant plusieurs semaines... jusqu'au jour où, on a commencé à entendre cogner, battre, marteler : deux / trois enfants du quartier avaient été "embauchés" pour casser tout ça au marteau, et remplir / égaliser les "trous" avec les "miettes-caillasses"... Bref... qu'est ce qu'il ne faut pas voir !?!

Suite des photos :

Au bout de notre rue toujours, juste avant de prendre la route goudronnée : des biquettes en promenade... nous sommes en plein centre ville, et les bestiaux trainaient librement par là ! Bon, ce n'est pas spécialement folklo comparés aux serpents ou aux singes que l'on croisait parfois sur le chemin de l'école à Macouria en Guyane, ou encore les zébus qui me poursuivaient quand j'étais petite quand j'allais à l'école à Tamatave... mais c'est rigolo quand même je trouve !

Photo0826-002

Ensuite, direction la boulangerie Sogabi... C'est là que, parfois, xavier y va vite fait au réveil pour nous ramener du pain chaud pour le petit déj' ! 

P1190771 P1190774 DSCN7683-001 P1190773

Bifurcation, rue de l'hotel de ville ... Une belle rue bien lisse !

P1190949 P1190951 P1190950

...et son croisement à 4 stop où des accidents s'offrent régulièrement en spectacle !!! 

Le restaurant ci dessous se trouve à quelques mètres du croisement en question. On y prend de temps en temps des petits plats africains à emporter... Et juste à côté, il y a une petite boutique / épicerie où on s'arrête en passant, pour des "glaces" de bissap dont les loulous rafollent (miam !)...

P1190948

Après, on tourne vers "le carrefour des douanes". 

DSC03978 

Les seules photos dans le stock que j'ai dégotées ont été prises un jour où on allait à l'école justement... un jour de super méga pluie ! Au moment où je rédige ce post, ils sont en train de refaire cette portion même de la route... ça se trouve, ces photos seraient les dernières de cette rue avec autant d'eau ! (à conserver précieusement dans les archives, lol)

DSC03985

Au niveau du feu, on tourne et la dernière ligne droite mène directement vers le lycée et l'école. Deux petits clichés pris de part et d'autre du croisement qui mène à la marina du centre ville. 

P1200805 P1190943

Plus que quelques centaines de mètres et on y est...

Perso, après le petit pont, je prends la piste qui longe la rivière et aboutit à la mer...

P1190930 

C'est ma portion préférée sur le chemin de l'école ! Chemin rouge latérite cabossée, et fenêtre ouverte sur l'infini horizon (et sa plateforme pétrolière au large !)...

IMG_20150513_121113

Sinon, on peut aussi passer devant le Lycée Français et bifurquer sur la ruelle de l'école... Mais j'aime bien ne pas faire comme tout le monde, lol ! Ci dessous, d'habitude c'est tout plein de voitures et d'élèves, mais ces photos ont dû être prises un samedi ou un dimanche...

P1190932 P1190935 P1190937

Ci dessus donc, l'école (ou plutôt, son portail fermé !) qui se trouve à environ 5 minutes en voiture de chez nous...

Chemin de retour : 

IMG_20150608_120726 

On longe à nouveau le canal. Vue vers le pont. Sur la droite, dans la cour du lycée, un méga arbre ombrage largement une portion de la piste. C'est notre petit coin à nous, où l'on attend xavier (qui sort généralement dix minutes / un quart d'heure après les loulous). Musique dans la voiture, à parler d'école, de devoirs et de copains, au bord du canal et observer les militaires s'affairer...

P1190942

Pour rentrer, on ne repasse pas toujours par le même chemin... au carrefour des douanes, on continue tout droit et on ne tourne qu'au niveau de l'axe de la boulangerie Sogabi. 

IMG_20150608_122034 P1190777-001 

P1190898 IMG_20150608_122021-001

Après le chateau d'eau, ce n'est plus très loin...

Dernière photo, dans notre rue, après une belle tombée de pluie... un cliché immortalisé avant l'histoire de bouts de parpaings pilés au marteau par les enfants... depuis, il n'y a plus autant de mégas flaques ! Ceci dit, lors de très grosses pluies, notre rue reste quand même bien innondée !  

P1190781

Posté par herxav à 22:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

21 novembre 2014

Dahu, Nengabembe, Saint Diambu, Ozounga...

Sur un plan de Port Gentil vu sur le net, il semblerait qu'à la Sogara, la plage côté résidences (aux pk) et côté raffinerie, s'appellerait la plage du Dahu... A l'époque où on avait des amis très proches qui habitaient dans le coin, on allait très souvent se promener et se baigner avec eux par là (il suffisait de passer le portail au fond du jardin... la classe !). Maintenant qu'ils sont partis, on y va moins... juste pour marcher de temps à autres, et ramasser des coquillages... sur cette portion particulière de la ville on dégote beaucoup de trésors... Un post sur une promenade dans les parages, ici ! Mais ça mérite bien plus (faudrait que j'y travaille)... 

De l'autre côté de la Sogara, la plage au niveau du club/restau s'appellerait Nengabembe. Toujours d'après ce plan de pog vu sur le net, la plage de Nengabembe irait en gros jusqu'à l'embouchure de la rivière Ozounga. 

P1190847

Sous une chaleur écrasante d'un dimanche matin, nous nous promenions donc sur la très longue plage de Nengabembe. 

P1190839 P1190843

P1190848 P1190840

Plus on s'éloigne du club, plus le blanc se fait rare. Je parle de l'humain (lol), parceque le sable, lui, est tellement blanc qu'il éblouit à la limite de l'aveuglement ! Avec son si fin grain, on aurait dit du sucre glace (qui brûle au pied, lol) ! Quelques cases de pêcheurs se camoufflent à l'ombre de quelques résidences... Un filet d'eaux usées est évacué directement sur la plage (ceci expliquant peut-être cela, au sujet des vazaha !)... Ceci dit, il ne faut pas focaliser sur cette dernière remarque : le spot reste sympa ! Il suffit de s'éloigner de quelques mètres des effluves, et c'est quasi oublié !

P1190846

Cette fois là, on était presque seuls sur la plage... Mais c'était un dimanche en fin de matinée, et on savait très bien que ça allait affluer dans l'après midi : les locaux (et quelques marginaux) aiment bien flaner dans les alentours les dimanches après midi. Une mama finissait d'ailleurs d'installer ses petites affaires : de quoi vendre des sanwichs au foie / poulet / petits pois et des boissons stockées dans une cuvette, sous de gros blocs de glaçons dégoulinant à l'ombre des parasols...

P1190852 P1190831  

P1190817 P1190850

P1190851 

Au bout de la plage, un batiment abandonné trône... gris... mastok... tout moche... on ne pouvait pas faire pire point de vue gachi, vue le spot ! Les gens racontent que c'était un hotel... l'hotel Nengabembe... d'autres ont parlé d'un Novotel ou un truc dans le genre... mais personne n'a jamais su nous expliquer le pourquoi de son devenu actuel !

P1190820 P1190810 P1190838-001

Sur les photos, Mirana a 4ans et 2 mois, Meva 6 ans et demi et Tsiky 1 ans et 9 mois.

Au niveau de l'embouchure, après le bout du bout, une espèce de bar / boite de nuit s'est implantée sur le sable... Le Saint Diambu... ça se passe essentiellement en plein air (ça ne fait pas vraiment boite du coup, lol)... et de ce qu'on a vu les week-ends où on trainait par là, l'ambiance chauffait déjà bien en plein après midi... Peut-être que je devrais plutôt dire bar / dancing que boite de nuit...

P1190845 P1190832 P1190844

Au moment où nous étions passés, ce jour là, ils finissaient d'installer tables et parasols... Bord de mer, régab (et pas que...), musique, échauffement du déhanché et des esprits gabonnais, tu shakes le tout à fond, et ça donne l'ambiance au Saint Diambu Beach : muyyyyy caliente ! 

P1190822

La ballade s'achève avec un panneau interdisant la baignade à cause des courants... En plus de la chaleur qu'il peut faire et de l'ambiance, inutile de dire que ce n'est pas vraiment respecté par tout le monde ! Et puis, il faut l'avouer, c'est beau et tentant ! 

P1190819 P1190834

P1190825 P1190816 

P1190823 P1190814

Dernière vue, quelques kilomètres après le Dahu, le club sogara, nengabembe, l'hotel abandonné, le saint diambu : la rivière Ozounga et sa petite marina ! Quand on arrive là, on passe à tout autre chose... un autre post sur le sujet va arriver...

P1190812

Posté par herxav à 09:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]